9.2 C
Bruxelles
Saturday, Février 4, 2023

Le Hongrois Viktor Orban et le Polonais Jaroslaw Kaczynski défient l'UE alors même que leurs pays en profitent

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Bureau de nouvelles
Bureau de nouvelleshttps://www.europeantimes.news
Le European Times News vise à couvrir les actualités importantes pour sensibiliser les citoyens de toute l'Europe géographique.

Des dizaines de journaux, de chaînes de télévision et de sites Web vierges ou noirs : c'est ce que le grève nationale des médias privés en Pologne pour protester contre une taxe gouvernementale soudaine et paralysante sur la publicité ressemblait au 10 février.

En Hongrie, la même semaine, une station de radio d'opposition a été sommée par un tribunal d'éteindre ses micros ce lundi prochain.

C'est la politique de la lente compression dans Central Europe. C'est une stratégie conçue par deux hommes, le premier ministre hongrois, Viktor Orbán, et le vice-premier ministre et dirigeant de facto de la Pologne, Jaroslaw Kaczynski.

Leurs pays, tous deux anciens membres du bloc soviétique, appartiennent à l'Union européenne et en profitent, mais leurs idées sur la démocratie et l'État de droit - principes que leurs pays ont accepté de respecter lors de leur adhésion en 2004 - sont loin de celles approuvées par dirigeants de l'UE à Bruxelles.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles