2.9 C
Bruxelles
Samedi, Janvier 28, 2023

Une Allemagne verte pourrait stimuler la poussée budgétaire de l'Europe

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Il y a dix ans, l'intransigeance de l'Allemagne sur les renflouements et les emprunts a prolongé la crise de la dette souveraine de la zone euro, l'une des raisons pour lesquelles la reprise économique de la région a pris du retard sur celle des États-Unis.

Une autre crise, une autre reprise à la traîne pour l'Europe, et encore une fois l'ampleur de la relance budgétaire est un facteur. Mais l'Allemagne n'est plus l'obstacle qu'elle était autrefois, et la montée de son Parti vert pourrait pousser davantage le pays et le continent vers le modèle américain de relance agressive du gouvernement.

Angela Merkel, la chancelière conservatrice qui dirige l'Allemagne depuis 2005, a déjà a atténué une partie de son opposition passée à l'emprunt. Elle n'est pas candidat à la réélection en septembre et les sondages placent les Verts à la deuxième place, juste derrière l'alliance dirigée par l'Union chrétienne-démocrate de Mme Merkel. Ils pourraient émerger en tant que partenaire junior ou même chef de la prochaine coalition gouvernementale.

Les Verts sont passés d'un parti pacifiste antinucléaire à un groupe pragmatique de centre gauche qui participe régulièrement à des coalitions au niveau fédéral et dans les États allemands, appelés länder. Le parti a toujours son aile écologiste radicale, mais le leadership est entre les mains de son aile modérée, qui comprend Annalena Baerbock, la parlementaire de 40 ans nommée la semaine dernière pour se présenter comme chancelière cet automne.

"Beaucoup de gens pensaient autrefois que les Verts ne feraient jamais de politique économique - ils veulent seulement faire de l'agriculture biologique et des cours de yoga végétaliens", a déclaré Sven Giegold, membre vert du Parlement européen et porte-parole du parti sur les questions économiques, dans une interview. « Mais ces temps sont révolus. Nous sommes déjà au gouvernement dans 11 des 16 Länder et dans l'un d'eux, le Premier ministre. Nous ne sommes pas naïfs. Nous savons comment fonctionne la gouvernance.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles