15.5 C
Bruxelles
Vendredi, Avril 12, 2024
EuropeConférence de haut niveau sur la situation mondiale des droits de l'homme

Conférence de haut niveau sur la situation mondiale des droits de l'homme

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Nouvelles | Parlement européen

Le 16 juillet, le Parlement co-organisera la toute première conférence sur l'état mondial des droits de l'homme pour discuter de l'état des droits de l'homme au niveau international.

La conférence réunira des députés européens, des commissaires européens, des lauréats du prix Nobel de la paix, des lauréats du prix Sakharov, des représentants d'organisations internationales, des universitaires et des parties prenantes. Ils discuteront d'une variété de sujets liés à la situation mondiale pour droits de l'homme sur trois panneaux principaux. La conférence est organisée conjointement par le Parlement européen et par Campus mondial des droits de l'homme. Elle aura lieu au Monastère de San Nicolò à Venise et dans les locaux du Parlement à Bruxelles, ainsi qu'à distance.


Les participants entendront des interventions, entre autres, du président du Parlement européen David Sassoli, le président du Campus mondial des droits de l'homme Véronique Gomez, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Michelle Bachelet, la secrétaire générale d'Amnesty International Agnès Callamard et Denis Mukwege, lauréat du prix Nobel de la paix en 2018 et lauréat du prix Sakharov en 2014. D'éminents députés européens dans le domaine des droits de l'homme, dont le Président et plusieurs députés de la sous-commission des droits de l'homme du Parlement et deux vice-présidents du Parlement, y participeront également activement.


Diligence raisonnable, responsabilité mondiale, réponse aux violations des droits de l'homme
Les panels exploreront comment la législation de l'UE sur la diligence raisonnable peut rendre les entreprises et les entreprises plus réceptives aux violations des droits de l'homme, comment la justice internationale peut aider à garantir la responsabilité mondiale et les défis auxquels une politique étrangère fondée sur des valeurs est confrontée lorsqu'elle aborde les questions des droits de l'homme et de la démocratie mondiale.


La conférence sera clôturée par le spectacle « White torture » du lauréat vénézuélien du prix Sakharov Lorent Saleh, basé sur son expérience en tant que prisonnier à « La Tumba », la prison des services secrets vénézuéliens.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -