1.3 C
Bruxelles
Wednesday, Février 28, 2024
BlogUn module Jean Monnet sur la migration et les droits de l'homme terminé en Russie

Un module Jean Monnet sur la migration et les droits de l'homme terminé en Russie

Le module d'enseignement universitaire a été soutenu par la subvention de la Commission européenne (599762-EPP-1-2018-1-RU-EPPJMO-MODULE)

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Bureau de nouvelles
Bureau de nouvelleshttps://europeantimes.news
The European Times News vise à couvrir les actualités importantes pour sensibiliser les citoyens de toute l'Europe géographique.

Le module d'enseignement universitaire a été soutenu par la subvention de la Commission européenne (599762-EPP-1-2018-1-RU-EPPJMO-MODULE)

Le module « L'influence des migrations et des processus sociodémographiques à la périphérie de l'intégration européenne. Aspects juridiques, politiques et humanitaires » a été réalisé en 2018-2021 au North-West Institute of Management [NWIM], branche RANEPA à Saint-Pétersbourg (Russie).

L'activité pédagogique du Module était divisée en 4 thèmes principaux et durait 74 heures par an. Ses 4 parties illustrent les spécificités pluridisciplinaires du projet.

1. »Mégatendances et problèmes réels des processus socio-démographiques dans le monde moderne". Cela a permis de se concentrer sur l'expérience de futurologues et d'experts européens dans le domaine du travail et du capital humain, familiarisé les étudiants avec des problèmes démographiques et sociaux basés sur une carte du monde moderne. L'influence principale a été la formation des connaissances de base et des compétences d'analyse Europe comme centre d'attraction migratoire.

2. »La macrorégion européenne dans l'espace de la mobilité migratoire» a été consacrée à la formation de connaissances sur l'UE, en tenant compte des facteurs migratoires et démographiques. Les étudiants ont acquis des connaissances sur les caractéristiques de la «crise migratoire européenne», les pratiques liées à sa résolution et les différentes tendances de son développement.

3. »Aspects juridiques des processus migratoires en Europe”. Des connaissances et des compétences spécifiques dans le domaine du droit international et européen et leur impact sur la législation nationale dans le domaine de la politique migratoire ont été formées ici. Diverses affaires tirées de la pratique de la Cour européenne des Droits de l'homme ont été présentés et analysés lors des séminaires.

4. »L'aspect social et humanitaire de la migration. Contexte national et européen”. Il a initié les étudiants à l'art européen contemporain sur le thème du projet et a renforcé leur identité européenne commune. L'étude de cas incluse dans cette partie du cours était basée sur les activités d'organisations internationales, à la fois gouvernementales et non gouvernementales.

Tous les sujets comprenaient les principaux types d'activités éducatives telles que des conférences, des séminaires, la formation à la recherche des étudiants, des tables rondes, la rédaction d'essais et d'articles.

Des étudiants de plusieurs universités (majeures en droit, relations internationales et politique) ont participé au module, y compris des diplômés étrangers de NWIM du Grèce et Lettonie. Le projet a été réalisé par 3 professeurs : Dr Vadim Atnashev (Département de droit international et humanitaire, responsable du module), Dr Dmitri Popov et Dr Dmitry Novik (tous deux du Département des relations internationales).

Outre les cours, des événements spéciaux ont également été organisés. Les élèves ont visité le Musée ethnographique russe, et la visite était accompagnée d'une conférence spéciale sur l'origine des groupes ethniques européens, lue par un représentant du musée. A la fin de chaque année académique, les projets finaux ont été soutenus lors de la conférence de printemps.

La conférence de la première année a été organisée conjointement avec le Maison des nationalités de Saint-Pétersbourg (en mai 2018), lors de la deuxième année, il s'est tenu en ligne, et la conférence de clôture a eu lieu dans le NWIM RANEPA en format mixte (en mai 2021). Les événements ont été suivis par des représentants de diverses organisations et communautés.

La pandémie de COVID-19 a des effets très importants sur le système éducatif en général, et le Module n'a pas fait exception. Les environnements en ligne requis pour enregistrer les cours et les rendre disponibles pour une étude asynchrone. Un autre avantage était la plus grande possibilité d'inviter des experts étrangers à participer aux événements du module (experts de Université Carlos III de Madrid, Université d'Utrecht, et d'autres).

Le principal outil de diffusion était le cours modulaire lui-même et l'espace éducatif interdisciplinaire qu'il contenait. Le programme éducatif a relié l'étudiant à la théorie et à la pratique, ainsi qu'au discours public sur la politique migratoire, les pratiques de prise de décision et l'aspect humanitaire de la migration dans l'UE et au-delà.

Le module avait un impact positif sur le sens de la justice, du pluralisme politique et de la tolérance des élèves sur la base des sondages des étudiants. Les étudiants du Module qui ont étudié (ou continuer à étudier) à la faculté de droit, ont démontré lors de séminaires une meilleure connaissance du droit international, en particulier du droit international des droits de l'homme, par rapport aux autres étudiants.

L'étude des aspects sociaux et humanitaires de la migration a permis aux étudiants de se familiariser avec des sciences humaines indépendantes, qui, en règle générale, sont exemptes de politique et axées sur les valeurs humaines par nature. Les beaux-arts ont suscité un intérêt et des discussions sur des questions d'actualité telles que les droits humains des immigrants, des réfugiés et leur intégration en Europe. Cette a sans aucun doute augmenté l'empathie et l'efficacité éthique des étudiants. L'aspect genre a également été abordé, ce qui est particulièrement important pour le Public étudiant russe, dominé par les femmes.

L'équipe du projet a encouragé la participation active, la réflexion indépendante et le pluralisme d'opinions parmi les étudiants. Les travaux de fin d'études des étudiants ont été rédigés sur des questions d'actualité relatives aux migrations européennes et mondiales et contiennent une analyse approfondie et intéressante des processus migratoires, de la situation humanitaire et juridique pertinente, y compris les questions de droits de l'homme.

Dr Vadim Atnashev a remarqué un niveau plus élevé de tolérance et de perception des valeurs européennes parmi les diplômés du module. Les papiers collectés du module incluent l'article "L'immigration dans l'Union européenne des réfugiés religieux : une situation à améliorer" par Ivan Arjona et Dr Christian Mirre du Fondation pour l'amélioration de la vie, de la culture et de la société.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -