9.1 C
Bruxelles
Saturday, Février 4, 2023

Scandale avec « le banquier du Kremlin » ! Sera-t-il expulsé de France ?

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Gaston de Persigny
Gaston de Persigny
Gaston de Persigny - Reporter à The European Times News

Une fondation privée bruxelloise a demandé au Conseil d'Etat français d'annuler son décret accordant la nationalité française à l'ancien oligarque russe Sergueï Pougatchev, a rapporté l'AFP. Les arguments de cet appel sont qu'il a peut-être acquis illégalement cette nationalité en 2009.

La Fondation internationale pour une meilleure gouvernance a déposé une demande à cet effet en novembre dernier. L'AFP a reçu une copie de sa part. Le texte affirme qu'au moment de sa naturalisation, Pougatchev, qui venait de racheter l'entreprise alimentaire française de luxe Ediar, n'avait pas résidé en France de manière permanente ni depuis cinq ans. Il ne parlait pas français et n'était pas assimilé à la communauté française du pays. Et ce sont tous des critères d'octroi de la citoyenneté dans la plupart des cas, sauf circonstances exceptionnelles.

Dans une interview accordée à Marian en février 2019, l'homme d'affaires, qui habite près de Nice, a mis en avant ses liens avec la France. "Je me sens comme chez moi ici. Je me suis installé ici avec ma famille en 1994, après quelques années aux États-Unis. Mes parents sont enterrés ici, ma sœur vit ici, mes fils aînés ont grandi ici et mes cinq petits-enfants sont nés ici. "il dit.

Selon la fondation, qui conteste désormais la nationalité française de Pougatchev, celle-ci lui a permis de quitter illégalement le Royaume-Uni, où il fait l'objet d'un procès pour faillite frauduleuse de sa banque Interprombank.

Pougatchev est un ancien sénateur russe de Sibérie. Il était autrefois connu comme le « banquier du Kremlin » pendant la présidence de Boris Eltsine. Il est ensuite tombé en disgrâce et a été déclaré recherché par les autorités russes pour fraude financière. Il a quitté le pays en 2011. Les autorités russes ont exigé et obtenu des autorités britanniques en 2014 que les avoirs de Pougatchev soient gelés et interdits de quitter le territoire britannique.

En 2016, la Cour suprême de Londres a condamné Pougatchev à deux ans de prison pour avoir dissimulé certains de ses avoirs et quitté le pays malgré l'interdiction, comme il l'avait fait en 2015 grâce à son passeport français obtenu en 2009.

Pougatchev était propriétaire de la société française Ediar de 2007 à 2014, et son fils Alexandre était propriétaire de France Soirée de 2009 à 2012. Pougatchev affirme qu'il a été privé de tout son empire commercial en Russie et a été contraint de le vendre pour un dérisoire aux entreprises publiques russes. Selon lui, une enquête a été ouverte en France en 2014.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles