12.9 C
Bruxelles
Tuesday, May 28, 2024
InstitutionsConseil de l'EuropeDanemark : Nous avons envoyé un signal important à Poutine

Danemark : Nous avons envoyé un signal important à Poutine

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Le pays n'a jusqu'à présent participé à aucune mission militaire de l'UE car il ne faisait pas partie de la politique européenne commune de défense.

Une grande majorité de Danois (66.9 %) ont soutenu l'intégration du Danemark dans la politique de défense de l'UE. C'est ce que montrent les résultats de tous les bulletins comptés du référendum organisé hier sur la question, a rapporté l'AFP.

« Ce soir, le Danemark a envoyé un signal important. A nos alliés en Europe et à l'OTAN et au président Vladimir Poutine. Nous avons montré que lorsque Poutine envahit un pays libre et menace la stabilité de l'Europe, nous, les autres, nous unissons », a déclaré le Premier ministre danois. Mete Frederiksen devant ses supporters.

"Il y a une Europe avant le 24 février, avant l'invasion russe, et une Europe après", a-t-elle ajouté.

Deux semaines après l'invasion russe, le Premier ministre du Danemark a annoncé un accord avec la plupart des partis au parlement pour organiser un référendum sur l'opportunité d'adhérer à la politique européenne de défense du Danemark. Jusqu'à présent, le pays bénéficiait du droit d'exception. La plupart des partis au parlement ont également convenu d'augmenter les investissements dans la défense pour atteindre le seuil de 2 % du PIB exigé par l'alliance.

Le Danemark, pays traditionnellement eurosceptique, s'est vu accorder en 1993 une série d'exceptions à certaines politiques européennes. Par exemple, le pays n'a jusqu'à présent participé à aucune mission militaire de l'UE car il ne faisait pas partie de la politique européenne commune de défense.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil européen, Charles Michel, ont salué le vote historique au Danemark.

"Je salue le message fort d'engagement envers notre sécurité commune envoyé par le peuple danois", a écrit von der Leyen sur Twitter. Elle s'est dite convaincue que le Danemark et l'UE bénéficieraient de cette décision.

"Le peuple danois a fait un choix historique", a ajouté Charles Michel.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -