15.8 C
Bruxelles
Tuesday, May 21, 2024
AfriqueLa Déclaration du Sommet de Jeddah, un nouvel outil pour la paix et le développement

La Déclaration du Sommet de Jeddah, un nouvel outil pour la paix et le développement

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Lahcen Hammouch
Lahcen Hammouchhttps://www.facebook.com/lahcenhammouch
Lahcen Hammouch est journaliste. Directeur de la télévision et de la radio Almouwatin. Sociologue par l'ULB. Président du Forum de la société civile africaine pour la démocratie.

La déclaration finale du Sommet sur la sécurité et le développement de Djeddah (Sommet de Djeddah) a été remise le 16 juillet dernier au Conseil de coopération des États arabes du Golfe, de la Jordanie, de l'Égypte, de l'Irak et des États-Unis. Il se lit comme suit :

Déclaration du sommet de Djeddah

1. À l'invitation du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud, Roi du Royaume d'Arabie saoudite, les dirigeants des États membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), le Royaume hachémite de Jordanie, la La République d'Égypte, la République d'Irak et les États-Unis d'Amérique ont tenu un sommet conjoint à Djeddah, en Arabie saoudite, le 16 juillet 2022, pour souligner le partenariat historique entre leurs pays et approfondir la coopération conjointe de leurs pays dans tous les domaines. .

2. Les dirigeants ont accueilli le président Biden en réitérant l'importance que les États-Unis accordent à leurs partenariats stratégiques de plusieurs décennies au Moyen-Orient, en affirmant l'engagement durable des États-Unis en faveur de la sécurité et de la défense territoriale des partenaires américains et en reconnaissant le rôle central de la région dans reliant l'Indo-Pacifique à l'Europe, l'Afrique et les Amériques.

3. Les dirigeants ont affirmé leur vision commune d'une région pacifique et prospère, soulignant l'importance de prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver la sécurité et la stabilité de la région, de développer des domaines communs de coopération et d'intégration, de faire face collectivement aux menaces communes et de respecter les principes de bon voisinage, respect mutuel et respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale.

4. Le président Biden a réaffirmé l'engagement des États-Unis à parvenir à une paix juste, durable et globale au Moyen-Orient. Les dirigeants ont souligné la nécessité de parvenir à une résolution juste du conflit israélo-palestinien sur la base d'une solution à deux États, notant l'importance de l'Initiative arabe. Ils ont souligné la nécessité d'arrêter toutes les mesures unilatérales qui compromettent la solution à deux États, afin de préserver le statu quo historique à Jérusalem et ses lieux saints, soulignant le rôle crucial de la Custodie hachémite à cet égard. Les dirigeants ont également souligné l'importance de soutenir l'économie palestinienne et l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA). Le président Biden a salué les rôles importants joués par la Jordanie et l'Égypte, ainsi que les membres du CCG, et leur soutien au peuple et aux institutions palestiniens.

5. Les dirigeants ont renouvelé leur engagement à renforcer la coopération et l'intégration régionales et à construire des projets conjoints entre leurs pays pour parvenir à un développement durable et relever collectivement le défi climatique en accélérant l'ambition climatique, en soutenant l'innovation et les partenariats, y compris le cadre de l'économie circulaire du carbone, et en développant Sources d'énergie renouvelables. Dans ce contexte, les dirigeants ont salué la finalisation des accords de connexion des réseaux électriques entre l'Irak et l'Arabie saoudite, entre le Conseil de coopération du Golfe et l'Irak, et entre l'Arabie saoudite et la Jordanie et l'Égypte, ainsi que la connexion des réseaux électriques entre l'Égypte, la Jordanie , et l'Irak.

6. Les dirigeants ont salué l'Initiative verte saoudienne et l'Initiative verte au Moyen-Orient annoncées par le prince héritier d'Arabie saoudite. Les dirigeants ont exprimé leur espoir de contributions positives de tous les pays à la réussite de la COP 27 organisée par la République arabe d'Égypte, de la COP28 qui sera organisée par les Émirats arabes unis et de l'Exposition horticole internationale 2023 qui sera organisée par l'État du Qatar intitulée "Désert vert, meilleur environnement 2023-2024."  

7. Les dirigeants ont affirmé l'importance d'assurer la sécurité énergétique et de stabiliser les marchés de l'énergie, tout en travaillant à l'augmentation des investissements dans les technologies et les projets visant à réduire les émissions et à éliminer le carbone, conformément à leurs engagements nationaux. Les dirigeants ont également noté les efforts de l'OPEP + qui visent à stabiliser les marchés pétroliers d'une manière qui sert les intérêts des consommateurs et des producteurs et soutient la croissance économique, ont salué la décision de l'OPEP + d'augmenter la production pour les mois de juillet et août, et ont félicité l'Arabie saoudite Saoudite pour son rôle de premier plan dans la recherche d'un consensus entre les membres de l'OPEP+.  

8. Les dirigeants ont renouvelé leur soutien au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et à l'objectif d'empêcher la prolifération des armes nucléaires dans la région. Les dirigeants ont également renouvelé leur appel à la République islamique d'Iran pour qu'elle coopère pleinement avec l'Agence internationale de l'énergie atomique et avec les pays de la région afin de maintenir la région du Golfe arabe exempte d'armes de destruction massive et de préserver la sécurité et la stabilité aux niveaux régional et mondial. .

9. Les dirigeants ont renouvelé leur condamnation dans les termes les plus fermes du terrorisme sous toutes ses formes et ont affirmé leur engagement à renforcer les efforts régionaux et internationaux visant à lutter contre le terrorisme et l'extrémisme violent, à prévenir le financement, l'armement et le recrutement de groupes terroristes par tous les individus et et de faire face à toutes les activités qui menacent la sécurité et la stabilité régionales.

10. Les dirigeants ont condamné, dans les termes les plus forts, les actes terroristes touchant les civils, les infrastructures civiles et les installations énergétiques en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et les navires commerciaux naviguant sur des routes commerciales internationales critiques, dans le détroit d'Ormuz et Bab al Mandab. , et a affirmé la nécessité de respecter les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies, y compris la résolution 2624 du CSNU.

11. Les dirigeants ont exprimé leur plein soutien à la souveraineté, à la sécurité et à la stabilité de l'Iraq, à son développement et à sa prospérité, ainsi qu'à tous ses efforts pour lutter contre le terrorisme. Les dirigeants ont également salué le rôle positif de l'Iraq dans la facilitation de la diplomatie et le renforcement de la confiance entre les pays de la région.

12. Les dirigeants ont salué la trêve au Yémen, ainsi que la création du Conseil présidentiel de direction (CLP) au Yémen, exprimant leur espoir de parvenir à une solution politique conforme aux références de l'initiative du CCG, à son mécanisme de mise en œuvre, aux résultats du dialogue national global yéménite et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment la résolution 2216 du CSNU. Les dirigeants ont appelé les parties yéménites à saisir cette opportunité et à engager immédiatement des négociations directes sous les auspices des Nations unies. Les dirigeants ont également affirmé l'importance de continuer à répondre aux besoins humanitaires du peuple yéménite, ainsi que de fournir un soutien économique et au développement, tout en veillant à ce qu'il atteigne toutes les régions du Yémen.

13. Les dirigeants ont souligné la nécessité d'intensifier les efforts pour parvenir à une solution politique à la crise syrienne, d'une manière qui préserve l'unité et la souveraineté de la Syrie et réponde aux aspirations de son peuple, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies. l'importance d'apporter le soutien nécessaire aux réfugiés syriens et aux pays qui les accueillent, et de faire parvenir l'aide humanitaire à toutes les régions de la Syrie.

14. Les dirigeants ont exprimé leur soutien à la souveraineté, à la sécurité et à la stabilité du Liban, ainsi qu'à toutes les réformes nécessaires pour parvenir à son redressement économique. Ils ont noté les élections législatives récemment organisées, rendues possibles par les Forces armées libanaises (FAL) et les Forces de sécurité intérieure (FSI). Dans la perspective des prochaines élections présidentielles, ils ont appelé toutes les parties libanaises à respecter la constitution et à mener à bien le processus en temps voulu. Les dirigeants ont salué les efforts déployés par les amis et partenaires du Liban qui ont renouvelé et renforcé la confiance et la coopération entre le Liban et les pays du Conseil de coopération du Golfe, et qui ont soutenu les FAL et les FSI dans leurs efforts pour maintenir la sécurité dans le pays. Les dirigeants ont particulièrement pris note des initiatives du Koweït visant à construire une action conjointe entre le Liban et les pays du CCG, et ont salué l'annonce récente par l'État du Qatar d'un soutien direct aux salaires des FAL. Les États-Unis ont confirmé leur intention de développer un programme similaire pour la LAF et l'ISF. Les dirigeants ont également salué le soutien de la République d'Irak au peuple et au gouvernement du Liban dans les domaines de l'énergie et de l'aide humanitaire. Les dirigeants ont invité tous les amis du Liban à se joindre à cet effort pour assurer la sécurité et la stabilité du Liban. Les dirigeants ont souligné l'importance du contrôle du gouvernement libanais sur tout le territoire libanais, notamment en ce qui concerne le respect des dispositions des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU et de l'Accord de Taëf, et pour qu'il exerce sa pleine souveraineté, de sorte qu'il n'y aura pas armes sans le consentement du gouvernement libanais ou d'une autorité autre que celle du gouvernement libanais. 

15. Les dirigeants ont renouvelé leur soutien aux efforts visant à résoudre la crise libyenne conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, y compris les résolutions 2570 et 2571, la nécessité de tenir des élections présidentielles et parlementaires, en parallèle, dès que possible, et le départ de tous forces étrangères et mercenaires sans délai. Ils continuent de soutenir les efforts libyens pour unifier les institutions militaires du pays sous les auspices du processus onusien. Les dirigeants ont exprimé leur appréciation pour l'accueil par la République arabe d'Égypte du dialogue constitutionnel libyen à l'appui du processus politique facilité par l'ONU.

16. Les dirigeants ont affirmé leur soutien aux efforts visant à parvenir à la stabilité au Soudan, à reprendre une phase de transition réussie, à encourager le consensus entre les parties soudanaises, à maintenir la cohésion de l'État et de ses institutions et à aider le Soudan à faire face aux défis économiques.

17. En ce qui concerne le Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD), les dirigeants ont réitéré leur soutien à la sécurité de l'eau en Égypte et à l'élaboration d'une résolution diplomatique qui servirait les intérêts de toutes les parties et contribuerait à une région plus pacifique et prospère. Les dirigeants ont réitéré l'impératif de conclure un accord sur le remplissage et le fonctionnement du GERD dans un délai raisonnable tel que stipulé dans la Déclaration du Président du Conseil de sécurité des Nations Unies en date du 15 septembre 2021, et conforme au droit international.

18. En ce qui concerne la guerre en Ukraine, les dirigeants ont réaffirmé l'importance de respecter les principes du droit international, y compris la Charte des Nations Unies, la souveraineté et l'intégrité territoriale des États, et l'obligation de s'abstenir de recourir à la force et aux menaces de en utilisant la force. Les dirigeants ont exhorté tous les pays et la communauté internationale à intensifier leurs efforts visant à parvenir à une solution pacifique, à mettre fin à la crise humanitaire et à soutenir les réfugiés, les personnes déplacées et les personnes touchées par la guerre en Ukraine, ainsi qu'à faciliter l'exportation de céréales et d'autres l'approvisionnement alimentaire et le soutien à la sécurité alimentaire dans les pays touchés.

19. En ce qui concerne l'Afghanistan, les dirigeants ont souligné l'importance de poursuivre et d'intensifier les efforts pour soutenir l'accès humanitaire en Afghanistan, pour faire face à la menace posée par les terroristes basés en Afghanistan et pour que tous les Afghans puissent profiter de leur vie. les droits de l'homme et les libertés fondamentales, y compris leur droit à l'éducation et à la jouissance du meilleur état de santé susceptible d'être atteint et, en particulier pour les femmes, le droit au travail. Les dirigeants ont exprimé leur appréciation du rôle du Qatar dans la promotion de la sécurité et de la stabilité du peuple afghan.

20. Les dirigeants ont salué les préparatifs de l'État du Qatar pour accueillir la Coupe du monde de 2022 et ont réitéré leur soutien à tous les efforts visant à assurer son succès.

21. Les pays participants ont affirmé leur engagement à se réunir à nouveau à l'avenir.​​

La source: Site du gouvernement saoudien.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -