4.8 C
Bruxelles
Tuesday, Décembre 6, 2022

Journée internationale de commémoration des victimes d'actes de violence fondés sur la religion ou la conviction

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Plus de l'auteur

La géopolitique, c'est aussi la défense des intérêts européens dans l'espace

La géopolitique, c'est aussi la défense des intérêts européens dans l'espace

Le 30 novembre 2022, le séminaire international "Défendre les intérêts européens dans l'espace" aura lieu à Prague dans le cadre de la présidence tchèque du Conseil de l'Union européenne.
Accord provisoire sur les nouvelles règles de sécurité des produits

Accord provisoire sur les nouvelles règles de sécurité des produits

Le Conseil et le Parlement européen sont parvenus à un accord provisoire sur le règlement général sur la sécurité des produits. Ce règlement met à jour les règles actuelles pour garantir que les produits vendus à la fois hors ligne et en ligne sont sûrs et conformes aux normes européennes.
Finance numérique : le Conseil adopte la loi sur la résilience opérationnelle numérique

Finance numérique : le Conseil adopte la loi sur la résilience opérationnelle numérique

Le Conseil a adopté aujourd'hui la loi sur la résilience opérationnelle numérique (DORA) qui garantira que le secteur financier européen est en mesure de rester résilient en cas de perturbation opérationnelle grave
Approbation définitive de la lutte contre les subventions étrangères ayant des effets de distorsion sur le marché intérieur

Approbation définitive de la lutte contre les subventions étrangères ayant des effets de distorsion sur le marché intérieur

Le Conseil a donné son approbation définitive au règlement sur les subventions étrangères. Le règlement s'attaque aux distorsions créées par les subventions accordées par des pays tiers à des entreprises opérant sur le marché unique de l'UE.

Journée internationale de commémoration des victimes d'actes de violence fondés sur la religion ou la conviction (22 août 2022): déclaration de la haute représentante au nom de l'UE

À l'occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes d'actes de violence fondés sur la religion ou la conviction, l'UE est solidaire de toutes les victimes de persécutions, où qu'elles se trouvent.

En ces temps de conflits armés et de crises humanitaires à travers le monde, des individus, y compris ceux appartenant à des groupes minoritaires, continuent d'être discriminés, persécutés, ciblés, tués, détenus, expulsés ou déplacés de force en raison de leur religion ou pour avoir détenu des humanistes et/ou croyances athées. Aujourd'hui est l'occasion de mettre en lumière leur situation.

La série EU stresses the importance of ensuring the protection of religious heritage sites and places of worship, especially when groups of people gathered in these places face threats. We strongly condemn all acts of unlawful destruction of cultural heritage, which are often committed during or in the aftermath of armed conflict around the world, or as a result of terrorist attacks, and urge all parties to armed conflicts to refrain from any unlawful military use or targeting of cultural property.

Religion cannot be used to justify droits de l'homme violations and abuses or to fuel violence. No matter where, what or why, violence, discrimination and intimidation on the grounds of religion or belief has to stop immediately.

All States should uphold freedom of religion or belief (FoRB) in line with international droits de l'homme law and in particular the Universal Declaration on Human Rights. Unlawful limitations should be lifted; laws criminalising apostasy and abuse of blasphemy laws must be repealed; incitement to violence or hatred, forced conversions, online and offline smear campaigns and hate speech including against persons belonging to religious or belief minorities must come to an end.

Nous réitérons également que les critiques ou les croyances, les idées, les chefs religieux ou les pratiques ne doivent pas être interdits ou sanctionnés pénalement. L'UE réaffirme que la liberté de religion ou de conviction et la liberté d'expression sont des droits interdépendants, interdépendants et qui se renforcent mutuellement.

L'UE protège et promeut la liberté de religion ou de conviction en toutes circonstances. Nous dénonçons la persécution et nous incluons les victimes de harcèlement religieux dans les processus de consolidation de la paix, de résolution des conflits et de justice transitionnelle.

Nous continuerons à fournir un soutien d'urgence aux défenseurs des droits humains, en particulier à ceux qui défendent la liberté de religion ou de conviction, notamment par le biais de notre mécanisme ProtectDefenders.eu. Dans nos efforts de médiation, nous appelons toutes les parties impliquées dans les conflits armés à travers le monde à garantir un accès total, sans entrave et inconditionnel aux acteurs humanitaires apportant une assistance aux personnes appartenant à des groupes religieux ou de conviction minoritaires. Nous encourageons le dialogue interreligieux, interreligieux et interculturel comme moteur de compréhension mutuelle, de respect de la diversité, de coexistence pacifique et de développement inclusif.

Alors que nous célébrons le 30e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies de 1992 sur les droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques, l'action dans les enceintes multilatérales est essentielle. L'UE continue de promouvoir la liberté de religion ou de conviction au sein des Nations unies et d'autres organisations internationales. L'UE soutiendra et collaborera activement avec le rapporteur spécial des Nations unies récemment nommé.

Aujourd'hui, notre message est simple et clair : toute personne devrait se voir garantir le droit d'avoir, de ne pas avoir, de choisir ou de changer, de pratiquer et de manifester une religion ou une conviction et d'être libre de toute discrimination et coercition. Les victimes de persécution et de discrimination ne doivent pas être réduites au silence et les responsables doivent être tenus responsables.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles