6.3 C
Bruxelles
Wednesday, Février 1, 2023

Dépression d'automne : 7 aliments qui vous épuisent

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Gaston de Persigny
Gaston de Persigny
Gaston de Persigny - Reporter à The European Times News

L'alimentation et l'état mental vont de pair, donc pour éviter la dépression automnale, une bonne nutrition est essentielle.

Vous avez entendu le dicton selon lequel une pomme par jour éloigne le médecin. Eh bien, c'est vraiment le cas, pour la simple raison que le fruit, comme beaucoup d'autres, contient des vitamines et des minéraux qui sont bons pour le corps. De cette façon, vous obtenez les nutriments dont vous avez besoin pour améliorer votre système immunitaire et créer un système digestif sain.

En automne et en hiver, cependant, nous pensons rarement aux fruits et légumes car nous essayons de manger plus régulièrement pour nous isoler du front froid qui accompagne les saisons. Cela nous fait rechercher des aliments nocifs qui gâchent progressivement les résultats obtenus au gymnase. Il est important de comprendre qu'une alimentation saine ne doit pas être faite uniquement pour la saison estivale, mais qu'elle est bonne à maintenir tout au long de l'année.

Les raisons de créer un plan de repas approprié sont nombreuses, allant d'un chiffre souhaitable à une amélioration saine. En automne et en hiver, notre niveau d'énergie est bas, ce qui peut même conduire à la dépression. C'est parce que nous sortons moins, que les jours raccourcissent et que le temps se refroidit. Nous passons plus de temps chez nous à la lumière et à la chaleur artificielles, privés de vitamine D.

Tout cela nous épuise et nous fatigue, mais les facteurs naturels ne sont pas les seuls responsables des états dépressifs. Il s'avère que notre alimentation peut également affecter, et l'excès de produits nocifs gâche non seulement la silhouette, mais aussi l'état mental.

7 aliments qui vous drainent :

1. Pain blanc, pâtes et riz

Les céréales sont riches en glucides, qui fournissent au corps une bonne source d'énergie. Cependant, les céréales transformées, telles que celles que l'on trouve dans le pain blanc, les pâtes blanches et le riz blanc, peuvent en fait faire plus de mal que de bien en ce qui concerne votre niveau d'énergie.

Cela s'explique en partie par le fait que la couche externe du grain contenant des fibres, connue sous le nom de son, est éliminée pendant le traitement. Par conséquent, les grains transformés contiennent moins de fibres et sont absorbés par le corps plus rapidement que les grains entiers. De ce fait, ils provoquent une augmentation rapide des taux de sucre dans le sang et d'insuline, suivie d'une baisse d'énergie.

En revanche, les grains entiers vous aident à réguler votre glycémie et à maintenir votre énergie tout au long de la journée.

Les grains transformés manquent également d'une autre partie importante du grain, à savoir le germe. Il contient de nombreux nutriments importants qui peuvent également jouer un rôle dans le maintien de votre niveau d'énergie. La pousse est riche en vitamines B, que votre corps peut utiliser pour créer de l'énergie.

2. Sucre ajouté

De nombreux aliments sur le marché regorgent de sucres ajoutés qui, lorsqu'ils sont consommés trop souvent, peuvent avoir un impact sur les niveaux d'énergie.

De nombreuses personnes, par exemple, considèrent les céréales comme un élément important d'un petit-déjeuner sain et énergisant. Cependant, de nombreuses variétés ne parviennent pas à fournir le début de journée attendu en termes de maintien de l'énergie. En effet, la plupart des céréales pour petit-déjeuner contiennent très peu de fibres mais une quantité importante de sucres ajoutés. En fait, les sucres représentent jusqu'à 50 % de tous les glucides présents dans de nombreuses céréales populaires pour le petit-déjeuner.

Cette combinaison de sucre élevé et de faible teneur en fibres peut augmenter les niveaux de sucre dans le sang et d'insuline, ce qui entraîne un regain d'énergie rapide mais de courte durée. De plus, certaines recherches montrent que la consommation d'aliments riches en sucres ajoutés peut vous rendre plus susceptible d'avoir envie d'autres aliments sucrés, créant potentiellement un cycle d'épuisement énergétique.

Les autres aliments populaires du petit-déjeuner qui contiennent souvent des niveaux élevés de sucres ajoutés comprennent les yaourts aromatisés, les jus, les muffins, les barres granola et même certains types de pain.

3. L'alcool

L'alcool est connu pour son effet sédatif. En fait, de nombreuses personnes rapportent que boire un peu d'alcool au dîner les aide à s'endormir plus facilement. Bien que cela puisse sembler positif, ce n'est pas nécessairement vrai.

L'alcool peut en fait réduire la qualité et la durée du sommeil, entraînant une nuit plus agitée. Bien que votre boisson préférée puisse vous amener au lit plus tôt, elle peut saper votre énergie et vous réveiller le lendemain matin encore plus fatigué. Des niveaux faibles à modérés de consommation d'alcool ont peu d'effet sur la qualité et la durée du sommeil.

Une consommation modérée d'alcool est définie comme un verre ou moins par jour pour les femmes et deux verres ou moins par jour pour les hommes. Une consommation standard équivaut à 355 ml de bière, 148 ml de vin et 44 ml de spiritueux.

4. café

Lorsqu'il est consommé avec modération, le café peut avoir des effets physiques et mentaux positifs. Des études montrent qu'il peut aider à réduire de 26 à 34 % le risque de développer des maladies neurodégénératives telles que la maladie d'Alzheimer et la maladie de Parkinson. Une autre étude a révélé que le café peut réduire le risque de diabète jusqu'à 7 %. On pense que la caféine crée une stimulation à court terme de l'énergie et de la fonction cérébrale sur laquelle de nombreuses personnes comptent lorsqu'elles se sentent fatiguées.

Cependant, boire du café régulièrement amènera votre corps à développer une tolérance, ce qui atténuera ses effets. Plus important encore, compter régulièrement sur le café au lieu d'une bonne nutrition ou du sommeil peut épuiser votre énergie au fil du temps. Trop de caféine peut affecter négativement le sommeil, ce qui peut réduire votre niveau d'énergie.

Les personnes qui consomment régulièrement du café devraient limiter leur consommation à environ quatre tasses par jour.

5. Boissons énergisantes

Il est indéniable que les boissons énergisantes peuvent vous donner une bouffée d'énergie à court terme. En fait, plusieurs études ont montré qu'ils pouvaient augmenter la concentration et la mémoire d'environ 24 % en plus de réduire la somnolence.

Les fabricants de boissons énergisantes incluent un cocktail d'ingrédients stimulants dans leurs formules. Cependant, les chercheurs attribuent la plupart des effets énergisants au sucre et à la caféine que contiennent ces boissons. En ce qui concerne le sucre, de nombreuses boissons énergisantes en contiennent des quantités ridiculement élevées, parfois jusqu'à 10 cuillères à café.

Comme mentionné ci-dessus, la consommation de grandes quantités de sucres ajoutés peut entraîner une augmentation puis une baisse de votre énergie au même rythme, ce qui peut vous fatiguer davantage qu'avant de consommer la boisson. De plus, comme pour le café, ceux qui boivent régulièrement des boissons énergisantes peuvent développer une tolérance à la caféine qu'elles contiennent. Cela signifie que le buveur doit consommer des quantités de plus en plus importantes pour ressentir les mêmes effets énergétiques.

De plus, certaines recherches montrent que les boissons énergisantes peuvent réduire la durée et la qualité du sommeil. Si cela se produit souvent, attendez-vous à une baisse de votre énergie.

6. Aliments frits et fast-foods

Les aliments frits et les fast-foods peuvent également vous épuiser. C'est parce qu'ils sont généralement riches en matières grasses et faibles en fibres, deux facteurs qui peuvent ralentir votre digestion. Ceci, à son tour, ralentit la vitesse à laquelle les nutriments énergisants pénètrent dans le corps, ralentissant l'augmentation de l'énergie.

De plus, les aliments frits et les fast-foods ont tendance à être faibles en vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels. Les aliments riches en nutriments aident à augmenter votre niveau d'énergie, mais manger trop souvent des aliments frits et des fast-foods peut les éliminer de votre alimentation.

7. Aliments hypocaloriques

À l'approche de l'heure du goûter, certaines personnes choisissent des versions hypocaloriques de leurs aliments préférés, pensant qu'elles sont en meilleure santé. Cependant, inclure trop de ces aliments dans votre alimentation peut vous amener à absorber un nombre insuffisant de calories tout au long de la journée, ce qui peut sérieusement épuiser votre niveau d'énergie.

Les calories sont une unité de mesure utilisée pour estimer la quantité d'énergie que les aliments fourniront à votre corps après leur digestion. Votre corps utilise des calories pour maintenir des fonctions de base comme la respiration, la pensée et la fréquence cardiaque. Les calories que vous absorbez couvrent également l'énergie que vous dépensez en mouvement tout au long de la journée, y compris en faisant de l'exercice dans la salle de sport.

Consommer régulièrement beaucoup moins de calories que ce dont vous avez besoin peut créer un déséquilibre hormonal et ralentir votre métabolisme, vous laissant une sensation d'épuisement. Manger trop peu de calories peut également augmenter l'appétit. Cela peut vous amener à trop manger au prochain repas, vous laissant trop rassasié et paresseux.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles