8.4 C
Bruxelles
Saturday, Février 4, 2023

La nièce de l'ayatollah a appelé le monde à rompre les liens avec l'Iran, arrêtée

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Une nièce de l'ayatollah Ali Khamenei, qui est un éminent militant des droits de l'homme, a appelé les gouvernements du monde entier à rompre les liens avec l'Iran au sujet de la violence des autorités iraniennes contre les manifestants, a rapporté Reuters.

Une vidéo de cet appel de Farideh Moradhani – une ingénieure diplômée dont le père est une figure éminente de l'opposition iranienne et marié à la sœur de Khamenei – est devenue virale sur les réseaux sociaux après que l'agence de presse de l'opposition HRANA a rapporté qu'elle avait été arrêtée le 23 novembre.

"Ô peuple libre, soutenez-nous et dites à vos dirigeants d'arrêter de soutenir ce régime sanglant qui tue des enfants", déclare Moradhani dans la vidéo.

"Ce régime n'adhère à aucun de ses principes religieux et ne connaît d'autres règles que la force et la préservation du pouvoir", a-t-elle ajouté.

Selon HRANA, la branche information de Droits de l'homme Activistes (HRA) en Iran, dans les manifestations qui ont commencé il y a plus de deux mois, 450 manifestants sont morts jusqu'à présent à travers l'Iran, incl. 63 mineurs. 60 membres du personnel de sécurité ont également été tués et 18,173 XNUMX manifestants ont été arrêtés. Les protestations ont commencé à cause de la mort d'une jeune femme détenue par la police morale, mais se sont ensuite transformées en protestations politiques exigeant le renversement du régime des ayatollahs.

Photo de Sima Ghaffarzadeh :

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles