9.3 C
Bruxelles
Wednesday, Février 1, 2023

RUSSIE : Sept Témoins de Jéhovah condamnés à six ans de prison en octobre

40 Témoins de Jéhovah ont été condamnés à de lourdes peines de prison depuis le 1er janvier

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Willy Fautre
Willy Fautrehttps://www.hrwf.eu
Correspondant à Bruxelles pour The European Times. - Willy Fautré, ancien chargé de mission au Cabinet du Ministère belge de l'Education et au Parlement belge. Il est le directeur de Human Rights Without Frontiers (HRWF), une ONG basée à Bruxelles qu'il a fondée en décembre 1988. Son organisation défend les droits de l'homme en général avec un accent particulier sur les minorités ethniques et religieuses, la liberté d'expression, les droits des femmes et les LGBT. personnes. HRWF est indépendant de tout mouvement politique et de toute religion. Fautré a effectué des missions d'enquête sur les droits de l'homme dans plus de 25 pays, y compris dans des régions périlleuses comme l'Irak, le Nicaragua sandiniste ou les territoires maoïstes du Népal. Il est chargé de cours dans les universités dans le domaine des droits de l'homme. Il a publié de nombreux articles dans des revues universitaires sur les relations entre l'État et les religions. Il est membre du Press Club à Bruxelles. Il est défenseur des droits de l'homme à l'ONU, au Parlement européen et à l'OSCE.

La persécution des Témoins de Jéhovah se poursuit sans relâche. Au cours des 10 derniers mois, 40 d'entre eux ont été condamnés pour avoir simplement pratiqué leur religion en privé et mis derrière les barreaux.

Voici la liste des sept derniers Témoins de Jéhovah condamnés en octobre 2022 et purgeant de lourdes peines de prison :

Le 25 octobre dans la Région de l'Amour :

Vladimir Boukine, 50 ans (6 ans et 6 mois)

Mikhaïl Ivanovitch Burkov, 39 ans (6 ans et 2 mois)

Valériy Slashchev, 41 ans (6 ans et 6 mois)

Sergey Vitalievitch Yuferov, 47 ans (6 ans et 6 mois)

Le 6 octobre à Sébastopol (Crimée) :

Vladimir Ivanovitch Maladyka, 59 ans (6 ans)

Vladimir Fedorovitch Sakada, 52 ans (6 ans)

Evgueni Sergueïevitch Joukov, 53 ans (6 ans)

Quatre Témoins de Jéhovah condamnés à 6 ans de prison dans la Région de l'amour

251615 hubd1be1210b4414225bff749ce582fde9 4904838 2851x1425 redimensionner q75 h2 lanczos 3.8dd75cb489694aa9e97656655377c7a2a2fbf1ba8b20b4719831850ab5af
Sur la photo: Sergey Yuferov, Mikhail Burkov, Vladimir Bukin et Valery Slashchev près du tribunal de district de Tyndinsky de la région de l'Amour. Septembre 2022. Crédit : Témoins de Jéhovah

Le 25 octobre 2022, Ivan Kuznetsov, juge du tribunal de district de Tyndinskiy de la région de l'Amour, a condamné quatre Témoins de Jéhovah de la ville de Tynda à l'emprisonnement dans une colonie pénitentiaire. Vladimir Bukin, Valeriy Slashchev et Sergey Yuferov ont reçu 6 ans et 6 mois chacun, et Mikhail Burkov - 6 ans et 2 mois.

Les croyants ont été placés en garde à vue dans la salle d'audience. Ils peuvent faire appel du verdict devant une juridiction supérieure.

Le 11 novembre 2019, l'enquêteur du FSB VS Obukhov a ouvert une affaire pénale contre quatre habitants de Tynda pour leur foi. Une semaine plus tard, des perquisitions et des interrogatoires ont eu lieu dans leurs familles, au cours desquels les hommes ont été constamment persuadés de coopérer à l'enquête. Les croyants ont été accusés d'avoir organisé les activités d'une organisation extrémiste (Partie 1 de l'article 282.2 du Code pénal de la Fédération de Russie) pour organiser des cultes et des "études bibliques à domicile". En outre, l'enquête a considéré les conversations de Boukine, Yuferov et Slashchev sur la Bible avec l'informateur D. Nourakov, qui en 2018 a commencé à collecter des informations sur les croyants locaux, comme une implication dans une activité extrémiste (partie 1.1 de l'article 282.2 du Code pénal du Fédération Russe). 

L'enquête a duré un an et demi. Le 28 juin 2021, l'affaire (composée d'au moins 15 volumes) a été portée devant les tribunaux. Comme "preuve d'activité illégale" des accusés, le procureur a présenté des textes de cartes postales et d'imprimés saisis sur les thèmes "Les bonnes manières font partie intégrante du peuple de Dieu", "Quel genre de traitement Dieu attend des personnes âgées" et "L'amour renforce ”. Bien qu'au cours des audiences, aucun fait précis d'actions extrémistes de la part des accusés n'ait été fourni, le procureur a demandé de leur infliger de longues peines de prison: pour Vladimir Bukin - 8 ans et 6 mois, pour Sergey Yuferov et Valeriy Slashchev - 8 ans et 4 mois chacun et pour Mikhail Burkov — 6 ans et 6 mois d'emprisonnement dans une colonie pénitentiaire. 

S'adressant au tribunal avec le dernier moyen, les croyants ont souligné qu'ils se considéraient comme innocents. "Notre seule 'culpabilité' est que nous voulons glorifier Dieu et garder ses commandements", a déclaré Vladimir Bukin. "Par conséquent, si je suis reconnu coupable, c'est coupable d'aimer Dieu, son saint nom et sa parole, la Bible." Et Mikhail Burkov a noté : "Je suis jugé parce que j'apprends à montrer des qualités positives : gentillesse, tranquillité, compassion, patience, respect... Une référence du lieu de travail et deux lettres de gratitude du maire de la ville de Tynda confirment que je suis un citoyen travailleur, sympathique et pacifique prêt à tout bon travail. 

Dans la Région de l'Amour, 23 XNUMX Témoins de Jéhovah souffert pour leur foi. Alexeï Bertchouk et  Dimitri Golik purgent de longues peines dans une colonie, tandis que Constantin Moiseyenko et  Vassili Reznitchenko écopé d'une peine avec sursis. Sept autres hommes défendent leur droit de professer le religion des Témoins de Jéhovah au tribunal. La plupart des poursuites contre des croyants dans cette région ont été initiées par l'enquêteur du FSB Obukhov. 

Trois Témoins de Jéhovah condamnés à 6 ans de prison en Crimée

071308 hub38011f6c627d3857f5ec5b7972659df 1033317 1500x750 redimensionner q75 h2 lanczos.2d45ea21e3e75fe6263861aac7559498b13fbbfa982e5e0cfb02c69342e13b54
Sakada Vladimir, Zhukov Evgeny et Maladyka Vladimir au palais de justice avant l'annonce du verdict (6 octobre 2022). Crédit : Témoins de Jéhovah

Le 6 octobre 2022, la juge Olga Berdnikova du tribunal du district Nakhimovsky de Sébastopol a déclaré trois témoins de Jéhovah coupables d'extrémisme.

Ils ont été poursuivis en vertu de l'article 282.2, partie 1 du Code pénal - six à 10 ans d'emprisonnement, plus une interdiction obligatoire d'occuper certains postes et/ou d'exercer certaines activités jusqu'à 10 ans et des restrictions obligatoires de liberté pendant un à deux ans après Libération; ou une amende de 400,000 800,000 à XNUMX XNUMX roubles.

Yevgeny Zhukov, Vladimir Maladyka et Vladimir Sakada ont écopé chacun de 6 ans de prison. Cette peine doit être purgée dans une colonie pénitentiaire de régime général, avec privation du droit de se livrer à des activités éducatives, des activités liées à des discours et des publications dans les médias, l'affichage de matériel dans les réseaux d'information et de télécommunication, y compris Internet pendant une période de 7 ans, avec restriction de liberté pour une période de 1 an

Les croyants ont été immédiatement placés en garde à vue. Ils ont l'intention de faire appel du verdict.

Dès la salle d'audience, Joukov, Maladyka et Sakada ont été emmenés au SIZO n ° 1 de la ville de Simferopol.

Joukov, Maladyka et Sakada ont été persécutés pour leur foi le 1er octobre 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus. Pour le fait que des croyants aient participé à des réunions religieuses pacifiques, une affaire pénale a été engagée contre eux. Eux, ainsi que leurs coreligionnaires de Sébastopol, ont été fouillés. Le même jour, quatre croyants, dont Joukov, Maladyka et Sakada, ont été envoyés dans un centre de détention provisoire, où ils ont passé 6 à 7.5 mois. Par ailleurs, Vladimir Maladyka et son épouse ont été soumis à un examen obligatoire dans un dispensaire psycho-neurologique à cause d'un sac de lait en poudre retrouvé à leur domicile, qui a semblé suspect aux enquêteurs.

Vladimir Sakada et Vladimir Maladyka ont des familles, Evgeny Zhukov s'occupe de son frère handicapé. Les trois croyants ont la réputation d'être des personnes respectables et des citoyens respectueux des lois.

L'enquête a été menée par le FSB de Russie pour la République de Crimée et Sébastopol pendant environ six mois. En avril 2021, l'affaire a été portée devant les tribunaux. Comme «preuve» de la culpabilité des croyants, l'enquête a utilisé des enregistrements vidéo cachés des services de culte réalisés par des agents du FSB. Dans la vidéo, les croyants prient, chantent et discutent de la Bible. Lors des audiences du tribunal, Vladimir Sakada a déclaré que les bandes vidéo présentées aux experts et au tribunal « avaient fait l'objet de modifications non autorisées ». Cependant, le tribunal a refusé de vérifier ces preuves matérielles. L'officier du FSB Dmitry Shevchenko, qui a mené des activités de recherche opérationnelle, a déclaré devant le tribunal qu'il n'y avait aucun signe d'extrémisme et de faits d'incitation à la haine religieuse dans les actions des accusés. Selon lui, il connaît les activités des Témoins de Jéhovah à Sébastopol depuis 2015, et leurs services ont toujours été de nature exclusivement religieuse.

Cependant, le tribunal a rendu un verdict de culpabilité.

En Crimée, un total de 16 XNUMX Témoins de Jéhovah ont été persécutés en raison de leur foi, quatre d'entre eux purgent des peines dans une colonie pénitentiaire. En juin 2022, la Cour européenne des droits de l'homme a déclaré la persécution des Témoins de Jéhovah en Russie est illégale et toutes les accusations portées contre eux sont infondées.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles