3.5 C
Bruxelles
Monday, Février 6, 2023

Viktor Bout rejoint le parti nationaliste fidèle au Kremlin

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Bureau de nouvelles
Bureau de nouvelleshttps://www.europeantimes.news
Le European Times News vise à couvrir les actualités importantes pour sensibiliser les citoyens de toute l'Europe géographique.

Le Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR) accueille dans ses rangs le "roi de la guerre" récemment libéré de la détention américaine

Viktor Bout, le trafiquant d'armes russe libéré jeudi après 14 ans de détention aux Etats-Unis en échange de la star américaine du basket-ball Britney Greiner, a rejoint le Parti libéral démocrate (LDPR), ultra-nationaliste fidèle au Kremlin, a annoncé lundi son chef.

Dans une vidéo publiée sur Telegram, Leonid Slutsky, debout sur scène à côté de Bout, a déclaré : "Je tiens à remercier Viktor Anatolyevich (Bout) pour la décision qu'il a prise et à lui souhaiter la bienvenue dans les rangs du meilleur parti politique de la Russie d'aujourd'hui", Reuters l'a cité comme disant.

L'Associated Press a déclaré que Booth avait reçu sa carte de membre lors d'un congrès du parti tenu le lundi 12 décembre à Moscou.

Malgré son nom, le Parti libéral démocrate (LDPR) depuis sa fondation en 1991 a maintenu une idéologie ultra-nationaliste et dure qui prêche le désir de la Russie de reconquérir les pays de l'ex-Union soviétique, a noté l'agence.

Son fondateur et dirigeant de longue date, Vladimir Zhirinovsky, s'est forgé une réputation de showman politique au comportement excentrique avant sa mort en avril.

Bien que considéré comme un candidat sérieux au pouvoir dans les années 1990, le LDPR a depuis joué un rôle subalterne dans le système politique russe, en tant qu'opposition symbolique au bloc au pouvoir Russie unie, tout en soutenant le Kremlin sur la plupart des questions.

Ce parti a l'habitude de recruter des personnalités controversées de la politique russe. En 2007, Andrey Lugovoi, un ancien agent du KGB recherché en Grande-Bretagne pour le meurtre l'année précédente de l'ancien espion russe Alexander Litvinenko, a été élu au parlement précisément par le LDPR.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles