9.8 C
Bruxelles
Vendredi, Février 3, 2023

La Chine a présenté son premier cheval cloné

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Bureau de nouvelles
Bureau de nouvelleshttps://www.europeantimes.news
Le European Times News vise à couvrir les actualités importantes pour sensibiliser les citoyens de toute l'Europe géographique.

Un cheval cloné – le premier du genre né en Chine, qui devrait ouvrir de nouvelles opportunités pour le secteur équestre du pays – a été dévoilé à Pékin, a rapporté l'AFP.

Le clonage de chevaux de course ou de race est déjà pratiqué dans plusieurs pays depuis le début des années 2000, notamment à des fins d'amélioration génétique.

Né en juin de l'année dernière d'une mère porteuse, Zhuang Zhuang, il a été créé au laboratoire Sinojin de Pékin avec des matériaux provenant d'Allemagne. Il est le premier cheval « warmblood » né en Chine et officiellement licencié par la China Horse Industry Association. Warmblood est un classement officiel des races de chevaux légers au tempérament vif, précise BTA.

Le clonage peut aider à réduire le coût de la reproduction et de l'élevage des chevaux. La production de chevaux en Chine par clonage devrait réduire la dépendance vis-à-vis des importations coûteuses de chevaux et ainsi faciliter le sport équestre chinois.

Le premier cheval cloné au monde est né en Italie en 2003.

Les entreprises chinoises de clonage d'animaux ont fait des progrès significatifs, avec des technologies déjà développées pour les moutons, les vaches, les porcs, les chiens et les chats.

Vidéo: https://youtu.be/RirwvaVMsXk

Photo illustrée par Aysegul Alp :

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles