9.1 C
Bruxelles
Vendredi, Février 3, 2023

La COMECE, le FAFCE et le DBI publient leur contribution sur l'Année européenne des compétences 2023

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Dans le cadre de son plaidoyer sur l'Education et la Formation, la COMECE publie le mercredi 13 janvier 2023 sa Contribution à la consultation de la Commission européenne sur l'Année européenne des compétences. Le document d'orientation encourage la Commission européenne à intégrer une approche centrée sur l'humain, intégrale et inclusive à sa proposition. Lire le document

(Crédit : Shutterstock/ Lightpoet)

Officiellement annoncée dans le discours de von der Leyen sur l'état de l'Union en septembre 2022, l'Année européenne des compétences vise à doter la main-d'œuvre de l'UE de « les bonnes compétences pour la compétitivité actuelle de notre économie sociale de marché ». La proposition de la Commission européenne suggère une série d'initiatives, de projets et d'événements pour susciter des échanges sur le rôle et l'amélioration du perfectionnement, de la reconversion et de la formation dans l'UE.

, contribution soumis par la COMECE est le fruit d'un travail conjoint avec la FAFCE et Don Bosco International. Il met en garde la Commission et le EU institutions contre une compréhension de la formation et du perfectionnement uniquement sous l'angle de l'employabilité et de la compétitivité, et suggère d'interpréter l'Année européenne des compétences de manière plus holistique, dans le but ultime de favoriser le développement intégral de la personne.

, papier se penche sur les différents défis qui affectent l'UE aujourd'hui et sont étroitement liés à l'offre de compétences et à l'apprentissage. La contribution aborde notamment l'hiver démographique, le défi éducatif, la crise migratoire et les compétences nécessaires pour répondre à ce contexte.

Entre autres, la COMECE, la FAFCE et le DBI proposent d'intégrer les compétences interreligieuses, interpersonnelles, de réflexion critique et de sensibilisation culturelle à tous les niveaux de requalification et de perfectionnement, avec une coopération renforcée entre les prestataires d'éducation formelle et non formelle.

, contribution appelle également à une approche équilibrée et plus inclusive des compétences numériques et techniques, avec une meilleure reconnaissance des compétences générales et informelles et un soutien accru au rôle de l'enseignement et de la formation professionnels en Europe.

Le document comprend les contributions des membres du Réseau des jeunes de la COMECE et du Groupe de travail de la COMECE sur la culture et l'éducation.

Téléchargez et lisez la Contribution

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles