6.6 C
Bruxelles
Vendredi, Avril 19, 2024
Droits de l'hommeL'actualité mondiale en bref : violences en Papouasie-Nouvelle-Guinée, déplacés ukrainiens, 2.6 milliards de dollars...

L'actualité mondiale en bref : violences en Papouasie-Nouvelle-Guinée, déplacés ukrainiens et appel de 2.6 milliards de dollars en RDC

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Nouvelles des Nations Unies
Nouvelles des Nations Unieshttps://www.un.org
United Nations News - Articles créés par les services de presse des Nations Unies.

Les autorités sont invitées à engager un dialogue avec les dirigeants provinciaux et locaux pour parvenir à une paix durable et au respect des droits humains dans la région isolée des Highlands.

Cet appel fait suite à la dernière flambée de violence entre tribus en guerre dans ce pays insulaire du Pacifique, survenue dimanche dans la province d'Enga. Au moins 26 personnes ont été tuées. 

Des conflits meurtriers s’intensifient  

HCDH Porte-parole Jérémy Laurence a affirmé Valérie Plante. Les conflits entre 17 groupes tribaux se sont progressivement intensifiés depuis les élections de 2022, sur toute une série de questions, notamment les conflits fonciers et les rivalités claniques.  

« Les affrontements sont devenus de plus en plus meurtriers en raison de la prolifération des armes à feu et des munitions dans la région », a-t-il déclaré. « Nous appelons le gouvernement à garantir la restitution de toutes les armes, en particulier des armes à feu produites en série. » 

Le HCDH a exhorté le Gouvernement à prendre des mesures immédiates pour s'attaquer aux causes profondes de la violence et à œuvrer en faveur de la réconciliation tribale.  

Les communautés des Highlands, en particulier les femmes et les filles, doivent être protégées et éviter que de nouveaux préjudices ne leur soient causés. 

Une femme passe devant sa maison endommagée dans le village d’Horenka, dans l’oblast de Kiev.

Ukraine : la guerre en cours prolonge l’incertitude parmi les personnes déplacées 

L'invasion russe à grande échelle de l'Ukraine entre cette semaine dans sa troisième année, prolongeant l'incertitude et l'exil de millions de personnes déplacées, selon l'agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a prévenu mardi. 

Près de 6.5 millions d’Ukrainiens sont désormais des réfugiés dans le monde, tandis que quelque 3.7 millions restent déplacés de force à l’intérieur du pays. 

UNHCR récemment sondé quelque 9,900 XNUMX réfugiés et personnes déplacées à l’intérieur du pays. 

Les résultats préliminaires ont révélé que la majorité d’entre eux exprimaient toujours le désir de rentrer chez eux un jour. Cependant, cette proportion a diminué, l'incertitude étant davantage exprimée en raison de la guerre en cours. 

Les Ukrainiens déplacés ont cité l'insécurité qui règne dans leur pays comme le principal facteur entravant leur retour, tandis que d'autres préoccupations concernaient le manque d'opportunités économiques et de logements. 

Le HCR recherche 993 millions de dollars pour soutenir les personnes vivant en Ukraine et celles qui vivent en tant que réfugiés dans les pays d'accueil. L’appel n’est actuellement financé qu’à 13 pour cent.

Appel de 2.6 milliards de dollars pour la RD Congo 

Les humanitaires et le gouvernement de la République démocratique du Congo ont lancé un appel de 2.6 milliards de dollars pour fournir une aide vitale et une protection à plus de huit millions de personnes dans le pays.

De nouvelles flambées de violence, en particulier dans la région instable de l’Est, obligent les populations touchées à être déplacées à plusieurs reprises.

Il y a actuellement quelque 6.7 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays en RDC – qui est également confrontée à de graves inondations et à une résurgence des épidémies de rougeole et de choléra, augmentant ainsi la vulnérabilité des personnes touchées par plus de trois décennies de conflit armé. 

Au-delà des crises immédiates, des besoins et des vulnérabilités chroniques persistent en RDC. 

Les estimations indiquent que près de 25.4 millions de personnes seront en situation d'insécurité alimentaire cette année, tandis que 8.4 millions seront touchées par la malnutrition aiguë. De plus, plus d’un million d’enfants ne vont plus à l’école en raison des conflits armés. 

Lien Source

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -