16.2 C
Bruxelles
Vendredi, Juin 21, 2024
ReligionFORBRUSSIE, Neuf Témoins de Jéhovah condamnés à trois à sept ans de prison

RUSSIE, Neuf Témoins de Jéhovah condamnés à trois à sept ans de prison

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Willy Fautre
Willy Fautrehttps://www.hrwf.eu
Willy Fautré, ancien chargé de mission au Cabinet du ministère belge de l'Éducation et au Parlement belge. Il est le directeur de Human Rights Without Frontiers (HRWF), une ONG basée à Bruxelles qu'il a fondée en décembre 1988. Son organisation défend les droits humains en général avec un accent particulier sur les minorités ethniques et religieuses, la liberté d'expression, les droits des femmes et les personnes LGBT. HRWF est indépendante de tout mouvement politique et de toute religion. Fautré a mené des missions d'enquête sur les droits de l'homme dans plus de 25 pays, y compris dans des régions périlleuses comme l'Irak, le Nicaragua sandiniste ou les territoires maoïstes du Népal. Il est maître de conférences dans les universités dans le domaine des droits de l'homme. Il a publié de nombreux articles dans des revues universitaires sur les relations entre l'État et les religions. Il est membre du Club de la Presse à Bruxelles. Il est défenseur des droits de l'homme auprès de l'ONU, du Parlement européen et de l'OSCE.

Le 5 mars, un tribunal russe d'Irkoutsk a reconnu coupables neuf hommes Témoins de Jéhovah, les condamnant à des peines de trois à sept ans de prison. L’affaire a commencé en 2021, lorsque des policiers ont perquisitionné une quinzaine de maisons, battant et torturant au moins quatre personnes (détails ci-dessous). Huit des neuf hommes condamnés sont en détention provisoire depuis près de deux ans et demi, la plupart passant la majorité de leur temps en isolement cellulaire. Ils déclarent recevoir 15 à 4 lettres de soutien d’amis et de membres de leur famille chaque mois !

  • 7 ans - Iaroslav Kaline (54), Sergueï Kosteïev (63), Nikolaï Martynov (65), Mikhaïl Moysh (36), Alexeï Solnechniy (47), Andreï Tolmachev (49)
  • 6 ans et 4 mois – Igor Popov de Géographie (36) et avec la Denis Sarajakov (35)
  • 3 ans – Sergueï Vassiliev (72)

Jarrod Lopes, porte-parole des Témoins de Jéhovah, a déclaré dans un communiqué de presse :  « Il n’y a aucune base logique et raisonnable pour que ces bons hommes soient emprisonnés, séparés de leurs femmes et de leurs amis. Les accusations reposaient en grande partie sur des enregistrements audio secrets de services de culte, au cours desquels les hommes priaient, chantaient des chants chrétiens et lisaient la Bible. Ironiquement, l’un des passages lus était le Psaume 34 :14 : « Cherchez la paix et poursuivez-la. » Que dit-il d’un système juridique qui condamne les personnes pour activités extrémistes après avoir lu un verset biblique promouvant la paix ? C'est manifestement absurde. Ce serait une plaisanterie si les conséquences n'étaient pas si graves. Nous implorons les autorités russes de reconsidérer leurs idées fausses sur les Témoins de Jéhovah et de permettre à ces hommes et femmes épris de paix de pratiquer librement leur culte dans leur patrie bien-aimée, comme le font les Témoins dans quelque 240 autres pays.

CASE HISTORY

4 octobre 2021. Vers 6 heures du matin, des dizaines d'officiers armés de la Garde nationale et de soldats des forces spéciales ont fait irruption dans 13 maisons de Témoins de Jéhovah. Deux hommes ont été battus et torturés (voir lien à l'interview vidéo).

  • Au domicile de Anatoly et Greta Razdobarov, les policiers sont entrés de force dans la chambre du couple. Les policiers ont traîné Greta par les cheveux dans une autre pièce, l'ont menottée avec les bras derrière le dos et l'ont frappée à plusieurs reprises. Pendant ce temps, Anatoly a été déshabillé, forcé à tomber au sol, menotté les bras derrière le dos et frappé à la tête et à l'abdomen. Les policiers lui ont saisi les mains menottées et l'ont arraché du sol. Anatoly se tordait de douleur alors que le poids de son corps étendait ses épaules. Les policiers lui ont frappé les mains tout en exigeant qu'il s'incrimine et divulgue des informations sur les frères. Les policiers l'ont encore torturé en essayant de lui enfoncer une bouteille en verre dans les fesses. La perquisition au domicile de Razdobarov a duré plus de huit heures.
  • Au domicile de Nikolay et Liliya Merinov, les policiers sont entrés et ont immédiatement frappé Nikolaï au visage avec un objet lourd et contondant. Il est tombé au sol et s'est évanoui. En reprenant conscience, il a trouvé un policier assis sur lui, en train de le frapper. Le policier a cassé les dents de devant de Nikolaï. Liliya a été tirée du lit par les cheveux et menottée. Les policiers l'ont ensuite agressée physiquement à plusieurs reprises avant de lui permettre de s'habiller correctement.

5 octobre 2021. Yaroslav Kalin, Sergey Kosteyev, Nikolay Martynov, Mikhail Moysh, Alexey Solnechniy et Andrey Tolmachev ont été placés en détention provisoire, tandis que Sergei Vasiliyev a été assigné à résidence.

30 novembre 2021. Les agents de sécurité ont délibérément percuté la voiture de Denis Sarazhakov dans la cour pour attirer son attention. L'un des fonctionnaires a fait semblant d'être ivre. Lorsque Denis a ouvert la porte pour enquêter, les policiers l'ont jeté au sol et ont commencé à fouiller la maison (village d'Askiz, République de Khakassie). Dennis a été arrêté et emmené à Irkoutsk sur 1500 3 km. Le même jour, vers XNUMX heures du matin, les forces de sécurité de Mejdouretchensk (région de Kemerovo) ont perquisitionné le domicile d'Igor Popov et l'ont arrêté.

29 décembre 2022. Le procès pénal a commencé (Voir lien pour plus de détails).

Persécution nationale des Témoins de Jéhovah en Russie et en Crimée

Depuis que la Cour suprême de Russie a interdit les activités des Témoins en avril 2017

  • 2,083 74 domiciles de Témoins ont été perquisitionnés dans XNUMX régions.
  • 794 hommes et femmes ont été inculpés au pénal
  • 506 hommes et femmes ont été ajoutés à la liste fédérale des extrémistes et terroristes (Rosfinmonitoring)
  • 415 hommes et femmes ont passé du temps derrière les barreaux, dont 128 sont actuellement en prison.

(*) Remarque : les Razdobarov et Merinov n'ont pas été inculpés pénalement, tout comme les hommes impliqués dans le verdict du 5 mars. Les deux hommes étaient impliqués en tant que témoins

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -