14.9 C
Bruxelles
Samedi, mai 25, 2024
CultureLe pavillon bulgare à la 60e Biennale de Venise : horreur subtile,...

Le pavillon bulgare à la 60e Biennale de Venise : horreur subtile, nostalgie et tension

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Auteur invité
Auteur invité
L'auteur invité publie des articles de contributeurs du monde entier

Par Biserka Gramatikova

Le 20 avril a eu lieu l'ouverture officielle du pavillon bulgare à la Biennale de Venise. "La mémoire est ce qui nous protège", a déclaré le ministre bulgare de la Culture par intérim lors de l'ouverture. La Bulgarie a participé à la Biennale sur le thème « Les étrangers partout » avec l'installation artistique « Neighbours », qui, selon les médias étrangers, est un incontournable de la 60e édition de la Biennale.

Le projet « Neighbours » est une installation multimédia et interactive – l'œuvre de Krasimira Butseva, Julian Shehiryan et Lilia Topuzova. L'ouvrage est le résultat de 20 ans de recherche et de travail artistique des auteurs. Le conservateur est Vasil Vladimirov. Le pavillon bulgare recrée un aspect caché, intime et quelque peu solennel du passé socialiste de la Bulgarie. L'installation recrée trois pièces – une reconstitution des maisons des Bulgares réprimés par les autorités communistes.

Dans la première salle, les visiteurs découvrent des sons et des images des camps de Bleene et Lovech. Les documents d'archives sont de véritables témoignages d'anciens prisonniers de ces camps. La deuxième salle est dédiée aux personnes qui ont appris à parler avec une communication non verbale et pour qui la vraie communication est une abstraction. Dans la troisième salle blanche se trouve l’espace des « points blancs » de la conscience – une mémoire du silencieux, privé de mémoire ou de vie. Le sentiment général que l’installation laisse au spectateur est celui d’une horreur subtile, de nostalgie et de tension.

Le conservateur Vasil Vladimirov a déclaré à la publication « Stir World » basée à New Delhi qu'il s'agit de l'histoire de certains étrangers non reconnus par la société, dont les espoirs de prétendues représailles, de validation des souffrances qu'ils ont vécues, restent inexaucés.

La Biennale de Venise peut être vue jusqu'au 24 novembre. Les Lions d'or ont déjà été décernés et les pavillons australien et néo-zélandais ont été honorés.

Krasimira Butseva enseigne à l'Université des Arts de Londres. Dans sa pratique créative et de recherche, il travaille sur des sujets tels que la violence politique, la mémoire traumatique, l'histoire officielle et non officielle de l'Europe de l'Est. En tant que photographe et artiste, elle a participé à des expositions collectives internationales.

Lilia Topouzova est professeur d'histoire à l'Université de Toronto. Historien et cinéaste qui explore dans son travail les cicatrices de la violence politique et du silence comme réaction protectrice contre les traumatismes. Il est l'auteur et coréalisateur des documentaires The Mosquito Problem and Other Stories (2007) et Saturnia (2012).

Julien Shehiryan est une artiste multimédia, chercheuse et écrivaine qui vit à Sofia et à New York. Shehiryan crée des installations multimédias in situ et spatiales qui utilisent des espaces architecturaux, des objets et des objets à travers des interventions artistiques, des technologies vidéo, sonores et expérimentales. Dans sa pratique scientifique, il traite de l'histoire de la psychothérapie, de l'art d'après-guerre et de l'histoire transnationale.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -