9 C
Bruxelles
jeudi, le 29 février 2024
EuropeSortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne : des pêcheurs en France bloquent l'approvisionnement...

Sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne : des pêcheurs en France bloquent les approvisionnements depuis le Royaume-Uni

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.



La pêche en haute mer était un point controversé dans les négociations sur le Brexit jusqu'à récemment - et le conflit n'est pas terminé à ce jour. Les pêcheurs français sont actuellement très mécontents de l'accès aux eaux britanniques. Des médias français ont rapporté que plus d'une centaine de pêcheurs ont intercepté des camions chargés de poisson en provenance de Grande-Bretagne à Boulogne-sur-Mer jeudi soir. La protestation est principalement dirigée contre la question lente des licences de pêche à Londres. Boulogne est le principal port de pêche de France.
"Ils attendent les licences promises depuis le 1er janvier. Il faut maintenant les délivrer, et les pêcheurs incapables de travailler doivent être indemnisés", a tweeté Xavier Bertrand, président du Conseil national, après une rencontre avec plusieurs pêcheurs. Pêcheries régionales, changement de vitesse si rien ne se passe au niveau européen.

Demande à la Commission de l'Union européenne

Auparavant, la ministre française de la Mer, Annick Girardin, et le ministre d'État chargé de Europe, Clément Boone, s'est joint à la contestation. "L'octroi complet des licences pour entrer dans les eaux britanniques et la résolution rapide des problèmes fondamentaux … doivent être obtenus le plus rapidement possible", a-t-elle déclaré dans un communiqué. Et ils ont appelé la Commission de l'Union européenne à agir de manière décisive pour assurer la pleine mise en œuvre de l'accord de pêche avec la Grande-Bretagne.



Après le départ des Britanniques de l'Union européenne, il y a eu un différend complexe sur le total des prises et sa répartition. Parfois, les négociations sur un pacte commercial sur le Brexit menaçaient d'échouer sur la question du poisson. En décembre, les pays de l'Union européenne ont convenu de quotas de pêche temporaires jusqu'à fin juillet. Mais même du côté britannique, des milliers de chasseurs se battent pour leur gagne-pain. Vendredi, la Commission de l'Union européenne a donné son feu vert à l'octroi de 100 millions d'euros d'aide gouvernementale aux entreprises de pêche en France. Plus précisément, il s'agit d'aider les coûts fixes dus aux navires qui ne quittent pas le port et de compenser la perte de revenus.



- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -