18.2 C
Bruxelles
Samedi, Octobre 1, 2022

La Hollande nomme la première femme ambassadrice de la liberté religieuse

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Juan Sánchez Gil
Juan Sánchez Gil
Juan Sanchez Gil - à The European Times News - Surtout dans les lignes de fond. Reportage sur les questions d'éthique d'entreprise, sociale et gouvernementale en Europe et à l'international, avec un accent sur les droits fondamentaux. Donner également la parole à ceux qui ne sont pas écoutés par les médias généralistes.

Plus de l'auteur

Selon le compte Twitter de l'ancienne ambassadrice Bea ten Tusscher, elle est maintenant devenue la nouvelle envoyée spéciale néerlandaise (ou ambassadrice pour la liberté de religion et de croyance, comme publié dans son profil.

Bea ten Tusscher (62 ans) succèdera à Jos Douma en septembre. Douma avait fait du bon travail en ouvrant ses lignes de communication à toutes les religions, grandes et petites, anciennes et nouvelles, une ouverture et un dialogue que les minorités religieuses, en particulier, attendent du nouvel ambassadeur qu'il maintienne et augmente. Douma est devenu le premier envoyé spécial de la religion aux Pays-Bas en 2019. Le poste a été créé pour protéger la liberté religieuse dans le monde.

Efforts néerlandais pour promouvoir la liberté de religion et de conviction dans le monde

Le site Web du ministère néerlandais des Affaires étrangères indique qu'il protège ce droit et d'autres en :

  • garantir que la liberté de religion et de conviction est une priorité absolue dans diverses organisations internationales, notamment l'Union européenne (UE), les Nations Unies (ONU), l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OCSE) et le Conseil de l'Europe (CoE) ;
  • soulignant l'importance de la liberté de religion et de conviction dans divers contextes. Par exemple lors de pourparlers avec le gouvernement du pays en question ou lors de dialogues avec des chefs religieux ;
  • financement de projets par le biais du Fonds des droits de l'homme. Pour un aperçu actualisé des projets, voir le rapport sur les droits de l'homme qui est soumis au Parlement chaque année ;
  • demander à l'ambassadeur des droits de l'homme de soulever la question dans les pays où ces libertés

Le nouveau protecteur de FoRB sur le bloc

La nouvelle ambassadrice ou envoyée spéciale a acquis une grande expérience dans le monde diplomatique néerlandais, ayant occupé plusieurs postes au ministère des Affaires étrangères depuis 1986.

Ten Tusscher a été ambassadeur au Guatemala, au Bangladesh, en Norvège et plus récemment en Bulgarie (2017-2021). De 2009 à 2021, elle a dirigé le département des droits de l'homme, du genre, de la bonne gouvernance et de l'aide humanitaire.

"Dans ma carrière, j'ai acquis une grande expérience dans la protection des droits de l'homme", explique Ten Tusscher dans une courte réponse écrite, rapportée par le quotidien néerlandais. "Je veux contribuer, avec des partenaires néerlandais et internationaux, à la liberté de religion et de conviction pour tous, sans peur ni discrimination. »

FoRB, un engagement qui n'a pas encore été tenu

Ten Tusscher se montre consciente que l'engagement des sociétés démocratiques envers la liberté de religion ou de conviction n'est toujours pas tenu, d'autant plus, comme elle le raconte au quotidien néerlandais Reformatorish Dagblad, qu'« il y a encore des pays dans le monde où l'on peut obtenir la mort sanction pour apostasie ou blasphème ».

Comme de nombreux défenseurs de FoRB et de nombreux diplomates, Ten Tusscher a remarqué au cours de sa carrière que de nombreuses personnes trouvaient « inspiration et soutien » dans leur religion. "La pertinence de la religion pour la société et la politique, la diplomatie et le développement est souvent plus grande que nous ne le pensons dans notre Europe relativement laïque."

- Publicité -
- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles