8.5 C
Bruxelles
Wednesday, Septembre 28, 2022

Les chefs religieux de Russie ont exprimé leurs condoléances pour le décès de Mikhaïl Gorbatchev

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Bureau de nouvelles
Bureau de nouvelleshttps://www.europeantimes.news
Le European Times News vise à couvrir les actualités importantes pour sensibiliser les citoyens de toute l'Europe géographique.

Plus de l'auteur

Construire une coopération interrégionale pour lutter contre la criminalité dans le secteur de la pêche

Construire une coopération interrégionale pour lutter contre la criminalité dans le secteur de la pêche  

0
L'ampleur et la croissance immenses du secteur de la pêche ont également conduit des acteurs à commettre des crimes dans le secteur de la pêche.
La Cour africaine confirme le droit à l'autodétermination et à l'indépendance du peuple sahraoui

La Cour africaine confirme le droit du Sahara occidental à l'autodétermination et à l'indépendance

0
Dans un récent arrêt historique, la Cour africaine a dénoncé l'occupation marocaine du Sahara occidental comme une grave violation du droit à l'autodétermination.
ONU : Coopération avec l'Arménie pour relever les défis liés à la drogue et à la criminalité

ONU : Coopération avec l'Arménie pour relever les défis liés à la drogue et à la criminalité

0
Signature d'une nouvelle feuille de route de coopération avec l'Arménie pour relever les défis liés à la drogue et à la criminalité

Les chefs religieux de Russie ont exprimé leurs condoléances à l'occasion du décès de Mikhaïl Gorbatchev, décédé le 30 août à l'âge de 91 ans. Ils expriment tous leur gratitude pour son rôle politique dans l'émergence de la liberté religieuse en Union soviétique pendant la soi-disant Période « Perestroïka ». Dans ce contexte, le silence du patriarche de Moscou Cyrille impressionne.

"Mikhail Gorbatchev, le premier président de l'URSS, a permis aux chrétiens de diverses confessions du pays de pratiquer librement leur foi, et plus tard dans sa vie, il est lui-même devenu croyant", a déclaré Sergei Ryakhovsky, membre du Palais public de Russie et évêque de l'Église évangélique. «Beaucoup de ses idées étaient désespérément nécessaires à la société: le désir d'avoir la paix, de rendre le pays plus ouvert, de résoudre le problème du déficit total, et surtout, ce pour quoi les chrétiens de toutes confessions l'appréciaient - il a donné aux gens le possibilité de croire librement en Dieu. Je connaissais bien Mikhail Sergeevich, je l'ai rencontré plus d'une fois. Je ne doute pas de la sincérité de son désir du meilleur, ainsi que du fait qu'à la fin de sa vie, il croyait sincèrement en Dieu », a déclaré Ryakhovski.

Le rabbin Alexander Boroda, président de la Fédération des communautés juives de Russie, a souligné les mérites de Mikhaïl Gorbatchev pour la protection des droits des croyants, a rapporté Interfax Religion. Dans son discours de condoléances, le rabbin Boroda a noté que sous le premier président de l'URSS, des opportunités de liberté d'expression et d'expression personnelle, de liberté de mouvement et d'entrepreneuriat privé sont apparues dans la société soviétique. Dans son adresse à la fille de Gorbatchev, Irina, il écrit : « En dehors de cela, j'estime nécessaire d'exprimer ma gratitude personnelle à votre père pour le renouveau de la liberté religieuse dans notre pays – grâce à ses réformes, véritable essor et floraison de la vie spirituelle a eu lieu. .

Cheikh Ravil Gainutdin, chef du Conseil spirituel russe des musulmans, a déclaré dans ses condoléances que l'activité politique de Gorbatchev a été marquée par la révision de la politique athée de l'État concernant les communautés religieuses du pays. Il a rappelé comment Gorbatchev, toujours en tant que secrétaire général du Comité central du PCUS, avait autorisé des musulmans soviétiques d'Asie centrale à effectuer le Hajj en Arabie saoudite en 1989, rapporte TASS. "Que l'âme du défunt repose en paix", ajoute-t-il.

Le chef de la Sangha bouddhiste traditionnelle de Russie XXIV Pandit Khambo Lama Damba Ayusheev a exprimé ses condoléances aux parents et amis de Gorbatchev à l'occasion de sa mort, notant que grâce à Gorbatchev, les bouddhistes du pays ont obtenu la liberté religieuse.

"J'exprime mes plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux proches à l'occasion du décès de Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev. Grâce à sa perestroïka, les bouddhistes ont obtenu la liberté religieuse et la possibilité de restaurer nos datsans – monastères et communautés », a déclaré le chef spirituel bouddhiste à TASS.

Teloh Tulku Rinpoché, représentant honoraire du Dalaï Lama en Russie, en Mongolie et dans les pays de la CEI, lama suprême de Kalmoukie, a rappelé qu'à la fin des années 1980, la restauration du bouddhisme a commencé lentement, notamment en Bouriatie, Kalmoukie et Touva. Selon lui, Gorbatchev a donné un exemple de courage et de détermination en initiant des changements en URSS pour améliorer la vie de toute la société.

Dans ce contexte, le silence de l'Église orthodoxe russe, et plus particulièrement du patriarche moscovite Cyrille, fait forte impression. Apparemment, cela a à voir avec la réaction modérée du Kremlin à sa disparition. Mikhaïl Gorbatchev ne sera probablement pas enterré en tant que chef d'État, comme le premier président de la Fédération de Russie, Boris Eltsine. Selon la propagande, il était responsable de l'effondrement de l'URSS, qui a conduit à l'humiliation de la Russie, qui doit maintenant corriger son erreur et restaurer l'empire soviétique.

Gorbatchev lui-même dit qu'il est athée. En 2008, il déclarait aux "Avis" : "En général, pour éviter les malentendus, je voudrais dire : j'étais et je reste athée…". Il dit plus d'une fois qu'il a grandi dans un environnement religieux. Par exemple, dans une interview avec "Komsomolskaya Pravda", il répond à la question "N'as-tu pas commencé à croire en Dieu ?" comme ça:

« Toute notre famille était croyante. J'ai été baptisé enfant. Même si mon père et mon grand-père étaient communistes, il y avait une icône et une lampe dans le coin rouge. Et à côté de lui, sur la table, des portraits de Lénine et de Marx. Donc, dans notre famille, il y avait égalité entre l'idéologie et la foi. Je ne vais pas à l'église moi-même. Et je pense que c'est hypocrite pour les gens de se tenir là avec des bougies pour le spectacle. Devant les caméras de télévision. Pendant la « perestroïka », cependant, j'ai réuni une fois les hiérarques de toutes les religions de l'Union soviétique dans la salle du Politburo et nous avons créé la loi sur la liberté de conscience et de religion. Soit dit en passant, il n'a toujours pas d'analogue dans le monde.

Sur la photo : Rencontre de Mikhaïl Gorbatchev avec le patriarche de Moscou Pimen et les hiérarques en 1988.

- Publicité -
- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles