8.8 C
Bruxelles
jeudi, le 29 février 2024
EuropeUn dirigeant juif condamne les crimes de haine religieuse et appelle au respect des confessions minoritaires...

Un dirigeant juif condamne les crimes de haine religieuse et appelle au respect des confessions minoritaires en Europe

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Juan Sánchez Gil
Juan Sánchez Gil
Juan Sanchez Gil - à The European Times Nouvelles - Principalement dans les lignes arrières. Reportage sur les questions d'éthique d'entreprise, sociale et gouvernementale en Europe et à l'international, avec un accent sur les droits fondamentaux. Donner également la parole à ceux qui ne sont pas écoutés par les médias généralistes.

S’exprimant avec passion devant le Parlement européen jeudi dernier, le rabbin Avi Tawil a attiré l’attention de toute urgence sur la longue histoire de crimes de haine antisémites visant des enfants visiblement juifs à travers le continent. Il a retracé les racines profondes du judaïsme en Europe au cours des millénaires et a appelé à l'unité et à la compréhension entre les différentes religions pour concrétiser la promesse d'une société européenne inclusive.

« Aujourd'hui, surtout après le 7 octobre, mais déjà depuis de très nombreuses années. Des enfants dans les rues d'Europe s'ils choisissent, ou si leurs parents les autorisent, ou simplement s'ils marchent avec la kippa dans les rues ou s'ils sortent d'une école juive. Et il y a beaucoup de choses à faire. Ces enfants grandissent avec un traumatisme d'insultes et d'abus. C'est quelque chose de courant », a expliqué Tawil, directeur du Centre communautaire juif européen, une organisation à but non lucratif promouvant la culture juive.

L'eurodéputée Maxette Pirbakas, organisatrice de la réunion, s'est adressée aux dirigeants des minorités religieuses d'Europe, au Parlement européen. 2023
L'eurodéputée Maxette Pirbakas, organisatrice de la réunion, s'est adressée aux dirigeants des minorités religieuses d'Europe, au Parlement européen. Crédit photo : 2023 www.bxl-media.com

Tout en soulignant que les droits fondamentaux appartiennent à toutes les communautés, Tawil a averti que les Juifs européens sont encore souvent considérés comme n’étant pas pleinement européens. « Les Juifs de toute l’Europe ont payé le prix fort et un prix très élevé pour avoir 2000 XNUMX ans ou plus d’histoire sur ces terres », a-t-il fait remarquer, retraçant les contributions juives à la formation de la civilisation européenne depuis l’Antiquité.

Pourtant, Tawil a trouvé des raisons d'être optimiste dans la réunion même où il a pris la parole. L'événement au Parlement européen intitulé « Droits fondamentaux des minorités religieuses et spirituelles dans l'UE » a été organisé par l'eurodéputée française Maxette Pirbakas et a réuni des bahá'ís catholiques, protestants, musulmans, Scientologists, hindous et autres chefs religieux.

« Nous discutions et apprenions ensemble et cela m’a donné beaucoup d’espoir. Ces moments de partage, ces moments, ces moments privilégiés qui nous permettent de comprendre que nous faisons tous partie de ce projet européen », a commenté Tawil.

Selon lui, défendre les droits de toutes les minorités spirituelles est essentielle pour réaliser la promesse unificatrice de l’Europe. "Si nous avons la même détermination, nous savons quelles sont nos valeurs, nous savons que nous devons être forts les uns pour les autres, pour les libertés de chacun, nous pouvons certainement avoir un impact", a-t-il lancé en conclusion.

Tawil a appelé les communautés religieuses à se rassembler dans la solidarité et à bénir l'Europe avec « la détermination de défendre ces droits fondamentaux importants pour chaque personne, chaque citoyen de cette belle Europe ».

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -