9.5 C
Bruxelles
Saturday, Avril 20, 2024
EuropeL’UE réaffirme son ferme soutien à la Biélorussie démocratique dans un contexte de répression croissante

L’UE réaffirme son ferme soutien à la Biélorussie démocratique dans un contexte de répression croissante

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Bureau de nouvelles
Bureau de nouvelleshttps://europeantimes.news
The European Times News vise à couvrir les actualités importantes pour sensibiliser les citoyens de toute l'Europe géographique.

Dans un geste décisif, l'Union européenne a une fois de plus exprimé son ferme soutien aux aspirations du peuple biélorusse à la démocratie, à la souveraineté et aux droits de l'homme. Les dernières conclusions du Conseil soulignent un engagement profond à une Biélorussie libre, démocratique et partie intégrante d’une Europe pacifique et prospère.

Le haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a souligné que la Biélorussie reste une priorité pour l'UE, condamnant le Loukachenka Les violations des droits humains et la répression incessantes du régime, en particulier à l'approche des élections législatives et locales prévues pour le 25 février 2024. « Les responsables devront rendre des comptes. Nous sommes solidaires du peuple biélorusse et restons déterminés à mobiliser tous les outils pour soutenir sa quête de paix et de démocratie », a déclaré Borrell.

Les conclusions du Conseil expriment de graves préoccupations face à la détérioration de la situation des droits de l'homme en Biélorussie, dénonçant fermement les persécutions, les intimidations et les efforts déployés par le régime pour porter atteinte à l'équité et à la légitimité des prochaines élections. Les actions du régime de Loukachenka, qui menacent l'identité nationale du Bélarus en supprimant la langue et la culture biélorusses, ont également été soulignées comme des sujets de profonde préoccupation.

Outre la répression intérieure, le Conseil a condamné le soutien de la Biélorussie à la guerre d'agression de la Russie contre l'Ukraine et les attaques hybrides du régime aux frontières extérieures de l'UE, y compris l'instrumentalisation des migrants. Ces actions non seulement exacerbent les tensions régionales, mais violent également les obligations internationales.

En réponse à ces actions, l'UE a mis en œuvre des sanctions ciblées contre le régime de Loukachenka et se tient prête à imposer de nouvelles mesures si les autorités poursuivent leurs actions répressives. Ces sanctions visent à demander des comptes au régime et à soutenir la quête des libertés démocratiques du peuple biélorusse.

Le soutien à la société civile biélorusse reste la pierre angulaire de la stratégie de l'UE, la création du groupe consultatif de l'UE avec les forces démocratiques et la société civile biélorusses constituant une avancée notable. Ce groupe sert de plateforme de dialogue et de soutien à ceux qui luttent pour la démocratie en Biélorussie.

En outre, l’UE s’est engagée à fournir un programme global de soutien économique d’une valeur de 3 milliards d’euros à une future Biélorussie démocratique. Ce plan vise à favoriser la résilience, à promouvoir les réformes démocratiques, à créer des emplois et à améliorer le niveau de vie, témoignant de l'engagement à long terme de l'UE en faveur de l'intégration de la Biélorussie dans la famille européenne.

Les conclusions du Conseil témoignent clairement du soutien indéfectible de l'UE aux aspirations démocratiques du peuple biélorusse et de sa volonté de s'opposer à toute forme de répression. Alors que la Biélorussie approche d’élections cruciales, la communauté internationale surveille de près la situation, dans l’espoir d’une transition pacifique vers la démocratie et le respect des droits humains.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -