9.9 C
Bruxelles
jeudi, le 2 février 2023

Nigeria : 40 jours de prière commencent le 22 août jusqu'à la veille du Jour de l'Indépendance – Vatican News

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Paul Samasumo – Cité du Vatican

« Les tueries au Nigéria durent depuis longtemps. Ils sont très inquiétants et les évêques du Nigeria ont décrété une période de prière de quarante jours qui se terminera le dernier jour de septembre. Puis une journée de prières communes le 1er octobre, qui est aussi le jour de l'indépendance de la nation », a expliqué le père. Patrick Alumuku, directeur des communications de l'archidiocèse catholique d'Abuja dans une interview avec Andrea De Angelis de Vatican News. Il est également directeur de Nigerian Catholic -CTV.

Priez pour que Dieu sauve le Nigeria

Pendant la période de prière, les évêques nigérians ont appelé tous les catholiques à prier, quotidiennement, un Notre Père, trois Je vous salue Marie, ainsi qu'un Gloire au Père. Le 1er octobre (jour de l'indépendance du Nigeria), les fidèles doivent prier les cinq décennies des mystères douloureux du chapelet "pour que Dieu sauve le Nigeria".

Les Nigérians frustrés par l'incapacité du gouvernement à contenir l'insécurité

La période de prière de quarante jours s'inscrit dans un contexte d'attaques terroristes persistantes principalement menées par Boko Haram et des bergers peuls ainsi que d'autres gangs criminels. Les attaques sont particulièrement endémiques dans le nord du Nigeria. Les chrétiens en sont souvent les victimes. Cependant, la violence est également aveugle et est calculée pour causer autant de chaos et de misère que possible. Des milliers de citoyens innocents sont maintenant déplacés internes au Nigeria ou ont cherché refuge dans les pays voisins. Les Nigérians ordinaires dans les villages et les lieux publics sont hantés par une insécurité constante et persistante face aux meurtres, aux bombardements, aux conscriptions et aux enlèvements effrontés de femmes et de filles.

Pr. Alumuku, dit Nouvelles du Vatican que les Nigérians, en particulier les chrétiens, sont fatigués et frustrés que malgré de nombreuses promesses, les autorités n'aient pas réussi à contenir l'insécurité généralisée.

« Les tueries au Nigeria ont duré longtemps sans l'intervention du gouvernement. Les chrétiens sont frustrés et exaspérés par cette situation et ont même appelé à un changement de direction dans les agences de sécurité », a déclaré le père. Alumuku.

Il a ajouté qu'il existe un sentiment que certains éléments du gouvernement nigérian pourraient aider les terroristes à en juger par l'inertie du gouvernement dans la gestion de la situation sécuritaire du pays.

Les prières du pape François réconfortent et soutiennent la foi des Nigérians

Pr. Alumuku poursuit : « La prière du Pape François et l'appel pour la paix au Nigeria lancé le jour de la fête de l'Assomption (la semaine dernière) ; l'appel des évêques nigérians à quarante jours de prière est également ce qui soutient la foi chrétienne du peuple nigérian », a-t-il souligné.

Pr. Alumuku a en outre appelé la communauté internationale à se joindre aux pressions exercées sur le gouvernement nigérian pour « garantir que les chrétiens du Nigéria (peuvent aussi) vivre en paix ».

Le 15 août, solennité de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. Le pape François a prié pour le nord du Nigeria après la prière de l'Angélus sur la place Saint-Pierre.

"Aujourd'hui, je voudrais prier en particulier pour la population de la région nord du Nigeria, victime de violences et d'attentats terroristes", priait le pape François.

Écoutez notre entretien avec le Père Patrick Alumuku

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles