15.4 C
Bruxelles
Mercredi 29 mai 2024
Droits de l'hommeLa Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) a condamné la répression contre...

La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) a condamné la répression contre les Bulgares en Macédoine du Nord

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

L'ECRI met en lumière plusieurs cas d'agressions contre des personnes s'identifiant comme Bulgares

La Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI) du Conseil de l'Europe a publié en septembre 2023 son rapport annuel sur la Macédoine du Nord, et dans la section sur le discours de haine, l'attention est principalement portée sur la répression contre les Bulgares en République de N. .Macédoine.

L'ECRI indique dans son rapport que les Bulgares se plaignent des déclarations antibulgares en République de Macédoine du Nord et citent comme stéréotype typique le fait de qualifier tous les Bulgares de « fascistes », ainsi que la présentation des femmes bulgares comme des « bon marché ». les prostituées".

En outre, l’ECRI souligne qu’un certain nombre d’agressions contre des personnes s’identifiant comme Bulgares et contre des clubs culturels bulgares sont un élément préoccupant, compte tenu des mesures prises par les autorités pour annuler l’enregistrement ou dissoudre certaines associations culturelles bulgares existantes.

La commission souligne qu'un chanteur local a insulté le club « Ivan Mihailov » à Bitola et a ensuite été embauché pour chanter lors d'une fête locale. Le rapport inclut également le club « Tsar Boris Treti » à Ohrid et l'attaque avec arme à feu.

L'ECRI note avec préoccupation qu'en mars 2023, le Registre central de Macédoine du Nord a rejeté la demande du Club culturel bulgare « Tsar Boris III » d'Ohrid de conserver son nom et que le Centre culturel bulgare « Ivan Mihailov » de Bitola a été supprimé du registre. .

Dans la section sur le langage de la haine, outre les Bulgares, il y a aussi des remarques sur l'attitude envers la communauté LGBTI et les Roms en République de Macédoine du Nord.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -