5.7 C
Bruxelles
Tuesday, Avril 23, 2024
Le choix des éditeursRenforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l'action le 8 mars prochain

Renforcer les réponses à la haine religieuse : un appel à l'action le 8 mars prochain

Événement parallèle en marge de la 55ème session ordinaire du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

Juan Sánchez Gil
Juan Sánchez Gil
Juan Sanchez Gil - à The European Times Nouvelles - Principalement dans les lignes arrières. Reportage sur les questions d'éthique d'entreprise, sociale et gouvernementale en Europe et à l'international, avec un accent sur les droits fondamentaux. Donner également la parole à ceux qui ne sont pas écoutés par les médias généralistes.

Événement parallèle en marge de la 55ème session ordinaire du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies

Dans un monde où l’hostilité à l’égard des minorités religieuses persiste, la nécessité de réponses fortes à la haine religieuse n’a jamais été aussi urgente. Le devoir des États de prévenir et de répondre aux actes de violence et de discrimination fondés sur la religion est fermement établi dans le droit international des droits de l’homme. Cependant, de récents incidents de profanation et de discrimination ont relancé le débat sur la meilleure façon de traiter et de prévenir de tels actes.

Sur le 8 de mars 2024, un événement charnière intitulé «Renforcer les réponses à la haine religieuse» aura lieu à Salle XXV, Palais des Nations, Genève.

Cet événement, organisé par ADF International et co-parrainé par Jubilee Campaign, CAP Liberté de Conscience, Fundación para la Mejora de la Vida, la Cultura y la Sociedad, vise à souligner l'importance de renforcer les approches ancrées dans le droit international des droits de l'homme pour lutter contre la haine religieuse.

Des conférenciers distingués, dont Mme Fiona Bruce, député, envoyé spécial pour la liberté de religion de croyance, Royaume-Uni ; SE Mgr Ettore Balestrero, Nonce apostolique, Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l'Office des Nations Unies ; Mme Tehmina Arora, directeur du plaidoyer en Asie, ADF International ; M. Joseph Janssen, responsable du plaidoyer, Campagne du Jubilé ; et M. Jonas Fiebrantz, responsable du plaidoyer chez ADF International, dirigera une table ronde sur les questions clés entourant la haine religieuse.

Le panel abordera des sujets cruciaux tels que les tendances en violations contre les communautés religieuses, le cadre international des droits de l'homme sur les réponses à la haine religieuse, les lacunes des approches restrictives et les exemples de pratiques d'autonomisation. L'événement se terminera par une séance de questions-réponses, offrant aux participants la possibilité de dialoguer avec les intervenants et d'approfondir la discussion.

À l’heure où les droits et libertés des minorités religieuses sont menacés, il est essentiel que les acteurs mondiaux se rassemblent et s’engagent à mettre en œuvre des stratégies d’autonomisation pour lutter contre la haine religieuse. Les États, l’ONU, la société civile et les acteurs religieux ont tous un rôle à jouer dans la promotion de la résilience sociale et dans le respect des droits humains face à l’intolérance religieuse.

Je ne peux qu’applaudir de telles initiatives inclusives. Ensemble, luttons pour un monde où tous les individus peuvent pratiquer librement leurs croyances, sans menace de discrimination ou de violence. Il est essentiel que les parties prenantes mondiales s’engagent à mettre en œuvre des stratégies d’autonomisation pour lutter contre la haine religieuse. Leur soutien, leur engagement et leur plaidoyer sont essentiels pour promouvoir la résilience sociale et défendre les droits humains face à l’intolérance religieuse.

-

La note conceptuelle de l'événement, ainsi que la liste complète des co-sponsors, sont disponibles à cette adresse. lien.

Merci de confirmer votre présence par email à [email protected] au plus tard le lundi 4 mars 2024.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -