15.2 C
Bruxelles
Jeudi, mai 30, 2024
Société30,000 XNUMX EUR d'amende si vous dénoncez un endroit où se trouve la police...

30,000 XNUMX EUR d'amende si vous indiquez où se trouve un poste de police !

AVERTISSEMENT : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de leurs auteurs et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation de l'opinion, mais le droit de l'exprimer.

DISCLAIMER TRADUCTIONS : Tous les articles de ce site sont publiés en anglais. Les versions traduites sont réalisées via un processus automatisé appelé traductions neuronales. En cas de doute, reportez-vous toujours à l'article original. Merci de votre compréhension.

La police espagnole a prévenu qu'elle appliquerait désormais strictement ces sanctions, et on s'attend à ce qu'il en soit de même en France.

Si vous révélez l'emplacement d'un poste de police ou d'un barrage routier à d'autres conducteurs, vous pouvez être condamné à une amende pouvant aller jusqu'à… 30,000 XNUMX euros. Cela semble absurde, mais une sanction de proportions similaires est un fait dans plusieurs du Plusieurs pays, dont la France, et la police espagnole ont confirmé la semaine dernière leur intention de l'appliquer strictement.

Dans certains pays, comme la Bulgarie, le code de la route n'interdit pas expressément d'avertir les autres conducteurs des postes de police de la circulation ou des radars cachés. Mais la pratique de l’initiation amicale dans de tels cas ne semble plus aussi populaire que par le passé. De plus en plus de conducteurs utilisent la fonction d'avertissement des applications de navigation comme Waze.

En Espagne, en Allemagne et en France, l’éclairage est cependant strictement interdit. Le code de la route espagnol le punit d'une amende comprise en principe entre 100 et 200 euros. Et si un conducteur révèle l'emplacement d'un poste de police sur les réseaux sociaux ou autrement, cela s'expose à une amende comprise entre 601 et 30,000 XNUMX euros en vertu de la loi sur l'ordre intérieur du pays. La police espagnole a précisé que les sanctions seraient appliquées de manière stricte à l'avenir.

Leur montant dépend de la situation : un simple avertissement concernant la présence de policiers sur la route entraînera une amende relativement faible. Le montant maximum s’applique lorsqu’un contrôle d’alcool et de drogues de la police ou une opération spéciale de perquisition policière est révélée. Si, dans de tels cas, le conducteur télécharge également une photo au commissariat de police, cela peut entraîner la privation de permis pour une période pouvant aller jusqu'à 2 ans.

- Publicité -

Plus de l'auteur

- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -spot_img
- Publicité -

Doit lire

Derniers articles

- Publicité -