9.9 C
Bruxelles
jeudi, le 2 février 2023

Le Royaume-Uni annulant l'accord de divorce du Brexit serait "auto-destructeur" - diplomates de l'UE

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Juan Sánchez Gil
Juan Sánchez Gil
Juan Sanchez Gil - à The European Times News - Surtout dans les lignes de fond. Reportage sur les questions d'éthique d'entreprise, sociale et gouvernementale en Europe et à l'international, avec un accent sur les droits fondamentaux. Donner également la parole à ceux qui ne sont pas écoutés par les médias généralistes.

BRUXELLES, 7 septembre (Reuters) - Le projet annoncé par la Grande-Bretagne de passer outre certaines parties de son accord de divorce sur le Brexit avec l'UE constituerait "une stratégie désespérée et finalement vouée à l'échec", a déclaré lundi un diplomate du bloc.

Les pourparlers sur une nouvelle relation à partir de 2021 entre les alliés éloignés ont plongé dans une nouvelle crise lundi après que la Grande-Bretagne a averti l'Union européenne qu'elle pourrait effectivement annuler l'accord de divorce qu'elle avait signé plus tôt à moins que le bloc n'accepte un accord de libre-échange d'ici le 15 octobre.

« 'Pacta sunt servanda' qui signifie 'les accords doivent être respectés' est un principe fondamental du droit international. Si le Royaume-Uni choisissait de ne pas respecter ses obligations internationales, cela saperait sa position internationale », a déclaré un EU diplomate.

« Qui voudrait conclure des accords commerciaux avec un pays qui ne met pas en œuvre les traités internationaux ? Ce serait une stratégie désespérée et finalement vouée à l'échec.

Un autre diplomate de l'UE, qui s'est également exprimé sous couvert d'anonymat, a fait écho à cela en faisant référence à l'accord de divorce de la Grande-Bretagne avec le bloc l'année dernière :

"Sans une mise en œuvre correcte de l'accord de retrait, je ne peux pas imaginer que l'UE conclurait un traité avec un pays qui ne respecte pas ses engagements." (Reportage par Gabriela Baczynska, John Chalmers; Montage par Hugh Lawson)

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles