11.5 C
Bruxelles
Thursday, Octobre 6, 2022

Nun a survécu à la pandémie de 1918, aux deux guerres mondiales et au COVID-19; fête son 117e anniversaire avec un verre de vin

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Plus de l'auteur

Démence : l'OMS lance un plan directeur pour relever le défi de la santé générationnelle

Démence : l'OMS lance un plan directeur pour relever le défi de la santé générationnelle

0
La démence est l'un des plus grands défis de santé de notre génération, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a lancé mardi le tout premier plan de recherche pour lutter contre la maladie.
Il est temps de s'attaquer aux problèmes de santé mentale sur le lieu de travail, exhortent les agences des Nations Unies

Il est temps de s'attaquer aux problèmes de santé mentale sur le lieu de travail, exhortent les agences des Nations Unies

0

Avec environ 12 milliards de journées de travail perdues chaque année en raison de la dépression et de l'anxiété, qui coûtent à l'économie mondiale près de 1 XNUMX milliards de dollars, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour lutter contre les problèmes de santé mentale au travail, ont déclaré l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation internationale du travail (OIT). mercredi. 

La pollution et le changement climatique augmentent le risque de "pénalité climatique"

La pollution et le changement climatique augmentent le risque de "pénalité climatique"

0
Une augmentation de la fréquence, de l'intensité et de la durée des vagues de chaleur augmentera non seulement les incendies de forêt au cours de ce siècle, mais aggravera également la qualité de l'air - nuisant à la santé humaine et aux écosystèmes, selon un nouveau rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) lancé mercredi, Journée internationale d'air pur pour un ciel bleu.
Le début de l'hiver nordique pourrait voir un pic d'hospitalisations et de décès liés au COVID-19

Le début de l'hiver nordique pourrait voir un pic d'hospitalisations et de décès liés au COVID-19

0
Bien que les décès dus au COVID-19 aient diminué dans le monde, leur nombre pourrait augmenter à mesure que les pays du Nord se dirigent vers l'hiver, ont averti de hauts responsables de l'agence de santé des Nations Unies, l'OMS. 
(Image : Crédit : NIAID-RML)Cette image au microscope électronique à transmission montre le SRAS-CoV-2, également connu sous le nom de 2019-nCoV, le virus qui cause le COVID-19, isolé d'un patient aux États-Unis. Des particules virales émergent de la surface des cellules cultivées en laboratoire. Les pointes sur le bord extérieur des particules virales donnent leur nom aux coronavirus, en forme de couronne.

Sur elle 117th anniversaire d'une religieuse française qui a survécu aux deux guerres mondiales, à la pandémie de grippe de 1918 et à une infection au COVID-19 célébrée avec un verre de vin, une messe en son honneur et un dîner suivi d'un avant-goût d'Alaska cuit au four.


Sœur André, qui serait la deuxième personne la plus âgée du monde, a passé le 11 février à célébrer dans sa maison de retraite de la ville de Toulon, dans le sud de la France, Washington Post signalé.

Lucile Randon, qui a pris le nom de sœur André en 1944, a été testée positive au coronavirus le 16 janvier mais n'a développé aucun symptôme.

Elle a déclaré aux médias locaux qu'elle "ne s'était même pas rendue compte que je l'avais". a rapporté la BBC.

Le directeur de la région européenne de l'Organisation mondiale de la santé, le Dr Hans Kluge, a rendu hommage à la religieuse française lors d'une conférence de presse.

« Un très joyeux anniversaire à sœur André… aujourd'hui survivante de la COVID-19.

« Il y a une leçon remarquable à tirer de la sœur André qui, pendant sa maladie, s'est montrée désintéressée plus préoccupée par ses collègues résidents du foyer de soins que pour sa propre vie.

« Prenez soin les uns des autres et restez en sécurité. Merci."

Lorsqu'on lui a demandé si elle avait peur d'avoir le coronavirus, sœur André a déclaré à la télévision française BFM : "Non, je n'avais pas peur parce que je n'avais pas peur de mourir... Je suis heureuse d'être avec toi, mais j'aimerais être quelque part sinon – rejoins mon grand frère, mon grand-père et ma grand-mère », Reuters a rapporté.

"Elle n'arrêtait pas de me dire:" Je n'ai pas peur de Covid parce que je n'ai pas peur de mourir, alors donnez mes doses de vaccin à ceux qui en ont besoin "", David Tavella, le porte-parole du Ste. EHPAD Catherine Labouré à Toulon, où réside Sœur André. Raconté  Le New York Times.

"Elle est guérie, ainsi que tous les résidents ici", a déclaré Tavella.

NÉ DANS LE SUD DE LA FRANCE

Sœur André est née le 11 février 1904 à Alès, dans la région Occitanie, dans le sud de la France.

Elle a grandi dans une famille protestante non religieuse et a travaillé très jeune comme gouvernante à Marseille et tutrice à Paris, selon Le Parisien journal.

Elle s'est convertie au catholicisme à 19 ans et à 25 ans, a commencé à travailler dans un hôpital.

Pendant 28 ans, elle s'est occupée de personnes âgées et d'enfants orphelins.

En 1944, elle rejoint les Filles de la Charité pour devenir religieuse à l'âge de 40 ans.

Elle a pris le nom de sœur André en l'honneur de son frère décédé, et en 2009, elle a déménagé à la maison de retraite, selon Le Parisien.

Elle s'est isolée séparément des autres résidents de sa maison de retraite à Toulon, dans le sud de la France, mais est maintenant considérée comme complètement rétablie.

Le porte-parole de l'établissement, David Tavella, a déclaré à l'Associated Press que Sister Andre était "en pleine forme" et "vraiment heureuse".

Son programme d'anniversaire chargé devait inclure un appel vidéo avec sa famille, un service organisé par l'évêque de Toulon et un festin d'anniversaire au champagne.

"C'est un grand jour", a déclaré Tavella, notant qu'il y aurait un gâteau pour sœur André - même s'il ne serait pas assez grand pour contenir 117 bougies.

"Même si nous faisions de gros gâteaux, je ne suis pas sûr qu'elle aurait assez de souffle pour tous les souffler", a-t-il déclaré.

Tavella a déclaré que le menu comprendrait du foie gras, du chapon aux champignons parfumés et quelques de l'alcool porter un toast à l'occasion.

« Le tout arrosé de vin rouge, car elle boit du vin rouge. C'est un de ses secrets de longévité. Et un peu de champagne au dessert, car 117 ans doivent être grillés », a-t-il déclaré à l'AP.

Dans les semaines précédant son 117e anniversaire, sœur André passe des journées isolées dans sa chambre à la retraite Sainte Catherine Labouré.

Elle faisait partie des dizaines de résidents de la maison qui ont été testés positifs pour le coronavirus.

Mais le 9 février, sœur André a été déclarée guérie du virus, a déclaré à Reuters un porte-parole de sa maison de retraite, lui permettant de conserver son titre de plus ancienne européenne vivante, selon la «Liste des classements mondiaux des supercentenaires» du Gerontology Research Group.

« Nous la considérons comme guérie. Elle est très calme et elle a hâte de fêter son 117e anniversaire jeudi », a déclaré Tavella à Reuters plus tôt cette semaine.

Dix autres personnes à la maison de retraite sont décédées du COVID-19, a rapporté Le Parisien, après que 81 des 88 résidents ont été testés positifs en janvier.

Il y a eu plus de 3.4 millions de cas en France et plus de 80,000 XNUMX décès, selon le tracker COVID du Washington Post.

- Publicité -
- CONTENU EXCLUSIF -spot_img
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles