9.1 C
Bruxelles
Vendredi, Février 3, 2023

La nouvelle saison de pêche a commencé en Turquie - beaucoup d'attentes, mais des bonites plus chères

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les informations et opinions reproduites dans les articles sont celles de ceux qui les énoncent et relèvent de leur propre responsabilité. La publication dans The European Times ne signifie pas automatiquement l'approbation du point de vue, mais le droit de l'exprimer.

Pour la Turquie, qui a quatre mers, la pêche est un pilier important de l'économie du pays, en particulier dans la région de la mer Noire du pays, le poisson est le principal moyen de subsistance de millions de familles.

Des centaines de milliers de pêcheurs en Turquie avec leurs bateaux sont sortis en mer pour la première fois aujourd'hui et ont jeté leurs filets pour attraper du poisson.

Après les cinq mois d'interdiction de la pêche /du 15 avril au 1er septembre/ par le ministère turc de l'Agriculture et des Forêts pour reconstituer les stocks de poissons, la nouvelle saison de pêche a commencé ce matin à l'aube.

Selon les données officielles, il y a environ 20 XNUMX navires de pêche immatriculés, mais on suppose qu'il y en a beaucoup plus.

Et les espèces de poissons qui prospèrent dans les mers de Marmara, Égée, Noire et Méditerranée dépassent le millier. Parmi celles-ci, environ 1,000 espèces ont une valeur économique et peuvent être capturées.

Selon les représentants des associations de pêcheurs, une riche prise de bonites est attendue cette année.

Les prédictions des pêcheurs sont également confirmées par les scientifiques.

Le professeur Saadet Karakulak de la Faculté des sciences aquatiques de l'Université d'Istanbul a déclaré que leurs études montrent également la présence de grandes quantités de bonites dans les eaux marines.

« Néanmoins, les pêcheurs ont devant eux une saison difficile. L'augmentation des prix du carburant affectera également les prix du poisson. Probablement, même avec le progrès de la saison /au cours des années précédentes à l'automne, le poisson était assez bon marché/ il ne sera toujours pas aussi bon marché que les années précédentes », a déclaré le scientifique.

« Cette année, nous aurons autant de bonite que nous n'en avons pas eu depuis de nombreuses années. Mais en raison du réchauffement climatique, les prises pourraient ralentir. Car à cause de la chaleur, la bonite se retire dans les eaux profondes. Il faudra donc probablement un certain temps avant qu'il n'apparaisse sur les étals de pêche à vendre. Dans l'ensemble, nous nous attendons à ce qu'il soit plus cher que les années précédentes. Malheureusement, le fait que nous aurons beaucoup de bonites ne résout pas les problèmes de la pêche. Il n'y a pas de réglementation légale, aucune mesure n'est prise contre le braconnage. Ni les préférences pour le développement de la pêche », déclare le président de l'Association régionale des coopératives de pêcheurs, Erdogan Kartal.

Pour la Turquie, qui a quatre mers, la pêche est une partie importante de l'économie du pays. Surtout dans la région de la mer Noire du pays, le poisson est le principal moyen de subsistance de millions de familles.

Le début de la nouvelle saison est attendu avec impatience et marqué par des célébrations. Dans de nombreuses villes côtières telles qu'Istanbul, Samsun, Trabzon, des célébrations ont eu lieu, avec des feux d'artifice, avec des vœux « Vira Bismillah » /expression traditionnelle des pêcheurs lorsqu'ils sortent en mer/ à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle saison de pêche.

Le ministre de l'Agriculture et des Forêts, le professeur Vahit Kirişci, a ouvert la saison dans le district de Sarıyer à Istanbul, sur les rives du Bosphore. Il a promis que la banque publique Ziraat accorderait des prêts à faible taux d'intérêt aux pêcheurs.

Le maire de la municipalité métropolitaine d'Istanbul, Ekrem Imamoglu, a participé à l'ouverture de la saison de pêche à Tuzla, la zone de pêche sur la côte de la mer de Marmara.

Environ 200 espèces de poissons prospèrent dans la mer de Marmara.

Le maire a appelé à une action stricte contre les braconniers.

Photo par Elianne Dipp : https://www.pexels.com/photo/whale-sw

- Publicité -

Plus de l'auteur

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -
- Publicité - spot_img

Doit lire

Derniers articles